Des études en laboratoires ont été menées sur de grandes populations de cobayes ainsi que des études sur des sites d’élevage, de production et de reproduction de porcs, poules pondeuses, dindons, canards, lapins … Les études sont toujours comparatives entre deux groupes d’animaux, élevés dans les mêmes conditions, dont l’un reçoit de la Chlorella en complément de son alimentation.

Etudes réalisées avec des animaux d’élevage et des animaux domestiques

Les résultats expérimentaux ont montré qu’un apport quotidien de 1 à 3% de micro algues Chlorella en complément de l’alimentation du lapin montre des effets positifs sur la qualité de sa fourrure. De plus celui-ci présente une bien meilleure résistance aux maladies. Un effet calmant est souvent observé chez les animaux.

Etudes réalisées avec des animaux de reproduction

Les résultats expérimentaux ont montré qu’une alimentation animale enrichie quotidiennement de 0,1 à 0,8 % de Chlorella favorise une augmentation significative de la fécondité des animaux. Celle-ci se traduit par un accroissement d’environ 20% de la ponte des poules pondeuses et/ou par une augmentation du volume et du poids moyen des poussins. Les résultats ont montré une amélioration significative du rendement d’élevage qui se traduit par une diminution du taux de perte, une utilisation plus efficace de la nourriture et une amélioration générale du parc animalier.

BÉNÉFICES ATTENDUS D’UNE COMPLÉMENTATION ALIMENTAIRE POUR CHIENS ET CHATS

avec 1% de Chlorella (*) dans leur ration alimentaire quotidienne les effets observés sur les animaux sont :

Augmentation de la vitalité.
Amélioration de la qualité du pelage.
Augmentation de la force.
Augmentation de la résistance aux maladies.
Apaisement / calme.
* exp. : pour 100 g de nourriture quotidienne, incorporer 1 g de poudre de chlorelle, soit environ un tiers de cuillerée à café rase par jour.

BÉNÉFICES ATTENDUS D’UNE COMPLÉMENTATION ALIMENTAIRE pour :

Poules, Poulets, Dindons, Canards, Porcs, Cobayes

avec 0,1 à 0,8 % en Chlorella de la ration alimentaire et au quotidien :

Augmente la fécondité des animaux qui se traduit par une augmentation moyenne de la ponte (augmentation en nombre, taille moyenne des œufs, dureté des coquilles).
Augmente le volume et le poids moyen des bébés animaux
Augmente le rendement d’élevage (diminue les pertes animales, utilisation plus efficace de la nourriture, diminue l’acidité des rejets).
Augmente la résistance aux maladies grâce a une amélioration significative de l’état de santé général du parc animalier