Hypothyroïdie et constipation

C’est la Chlorella qui m’a évitée tous les symptômes de l’hypothyroïdie

C’est par le plus grand des hasard que j’ai découvert que je ma thyroïde était en train de se détruire. J’avais demandé à mon médecin un bilan biologique pour savoir où j’en étais de l’évolution de la ménopause.

A la vue de mes résultats d’analyse, mon médecin a eu du mal à croire que je n’avais aucun symptôme clinique de mon dérèglement thyroïdien. Je suis en super forme physique et mentale ! Nous avons fait refaire toutes les analyses !

Pourtant, les résultats ont été confirmés et j’ai commencé les prises de Lévotyrox, en prévention m’a dit le médecin …. je m’interroge !

Je suis convaincue que c’est la Chlorella qui m’a mise à l’abri des symptômes de l’hypothyroïdie (fatigues, prise de poids …) Je prends une 15 aine de comprimés de chlorelle le matin et cela depuis plus de 6 ans.

J’avais, à l’époque, trouvé dans la chlorella le moyen de régler mes problèmes de constipation chronique et de parer aux baisses de tonus passagères.

Je suis très fidèle à cette petite algue qui me garde en forme et cela n’est pas près de s’arrêter.

Catherine

La Chlorella et l’hypothyroïdie d’Hashimoto

Je souffre depuis 8 ans hypothyroïdie d’Hashimotod’intolérances alimentaires, d’arthrose et de douleurs musculotendineuses ainsi que de troubles du sommeil.

J’ai commencé fin mai 2011 un cure détox pour mon intoxication aux métaux lourd (protocole Klinghartd). Avec des doses importantes de chlorella en poudre (environ 18 g en 3 prises par jour, associé à l’ail des ours et coriandre en teinture mère). Le tout sur une durée de 3 mois environ, puis même chose mais avec 12 g en 2 prises/jour jusqu’à aujourd’hui. Dans les premiers résultats obtenus, j’ai senti ma forme physique s’améliorer ainsi que mon moral: l’impression de retrouver ma joie de vivre.

Au bout de plusieurs mois (6 mois environ) je me suis rendue compte que je n’ai pas eu mes rhumes et maladies habituelles de l’hiver : rien, pas de grippe, pas de gastro etc ! Pourtant tout le monde tombait malade autour de moi.

Depuis ce printemps, mes douleurs et contractures musculaires sont 3 fois moins importantes et j’oublie d’aller à mes séances chez le kiné et ostéo.

Mon arthrose se fait oublier (je prends il est vrai depuis décembre du Chondrosulf) mais je sens bien que mon terrain est beaucoup moins imflammatoire qu’auparavant .

J’ai un peu l’impression que je remonte le temps et je vois bien que je suis plus en forme que certains de mes collègues de mon âge (j’ai bientôt 59 ans).

Je n’ai pas testé mon intoxication aux métaux lourds depuis le début de cette cure mais je suis sûre que mon organisme fonctionne mieux et cela me donne envie de continuer : car franchement, qui voudrait arrêter quand enfin il n’y a plus de douleur et que l’on se sent mieux dans son corps et sa tête ?

Cette amélioration de mon état physique m’incite de plus à continuer dans cette recherche et j’ai repris une activité de gymnastique en plus de ma marche quotidienne; j’ai également stoppé ma consommation (très modeste) de vin et, pour des raisons diététiques et environnementales, je pense aussi diminuer ma consommation de viande.

Cette cure de chlorella est devenue un geste quotidien que je ne suis pas prête d’arrêter…!

Denise