Intoxication aux métaux lourds importante

Nous avons commencé à consommer la Chlorella Echlorial début 2007, mais nous ne savons pas si nos témoignages peuvent vous être utiles vu leurs complexités !

En fait, j’ai la polyarthrite, la médecine allopathique n’avait plus rien à me proposer que la morphine ! Un ami dans le même cas devait régulièrement entrer en clinique en cure de désintoxication, j’ai donc refusé et opté pour la voie parallèle.

Après des années de recherche et d’arnaque, un professeur de yoga m’a conseillé de changer d’alimentation et miracle, les douleurs sont devenues plus supportables. Ensuite un médecin parallèle honnête a diagnostiqué une intoxication aux métaux lourds ainsi que pour mon mari ( il a la chance de n’avoir quasi aucun symptômes ).

Nous avons donc commencé les déposes d’amalgames toxiques et la prise de chlorella EChlorial. Je prenais 320 comprimés de chlorella par jour, mais les douleurs étaient à nouveau atroces depuis les déposes malgré, le protocole parfait, le régime Seignalet stricte ( 100% fruits, légumes crus et bio, aucun produit d’origine animale, même pas de miel, aucun amidon, c’est-à-dire ni pommes de terre, ni légumineuses, ni produits laitiers, ni gluten, seulement une portion de quinoa bio par jour ) et la chlorella.

L’intoxication était trop forte pour que la chlorella et le régime soient suffisants …

J’ai eu la chance inouïe de recevoir d’excellentes informations du professeur Klinghardt et de suivre le protocole « américain » NDF et Liver-Life, d’avancer pas à pas, goutte par goutte … ainsi que mon mari. Dans mon cas, je devrai suivre cette détox à vie et le régime, mais les douleurs sont supportables. Nous sommes revenus depuis à la chlorella Echlorial car elle est une aide incomparable en tant que super aliment, sa chlorophylle est des plus précieuse, … etc. Maintenant mon mari prend 40 comprimés par jour et j’en prend 80 par jour.

Danièle

Réagir