Chlorella et détox : comment ça marche ?

Detox_chlorella_echlorialLes capacités détoxifiantes de la chlorella sont aujourd’hui reconnues de façon incontestable ! 

Mais comment ça marche ? 

À ce jour, la chlorella semble être la solution naturelle la plus efficace pour l’élimination des métaux lourds, des dioxines et PCBs. 

La chlorella nettoie nos fluides (sang, lymphe), nos tissus, nos émonctoires (intestins, foie, reins, peau, poumons). Ce nettoyage est un préalable indispensable pour toute reprise en main de notre santé.

En quelques mois, une consommation régulière de 3 à 20 g de chlorelle par jour réduit significativement les taux de métaux lourds dans le sang et les graisses. 

La chlorella est le végétal le plus efficace pour éliminer naturellement et sans risque les métaux lourds et molécules chimiques dont notre corps a bien du mal à se débarrasser. Au fil des années, il les stocke alors qu’ils sont sources de vieillissement prématuré, d’apparition ou d’aggravation de maladies, notamment neurodégénératives.

Nous sommes tous exposés à de nombreux produits toxiques présents dans notre environnement (pesticides, métaux lourds, dioxines…). Ces pollutions ont un impact négatif sur notre qualité de vie. Elles sont même devenues un problème de santé public.

Les métaux lourds tels que le mercure, le plomb, le cadmium … mais également l’aluminium, ou encore les dioxines ou les composés aromatiques organochlorés (les PCBs), peuvent être responsables de troubles sévères. Il est prouvé qu’ils favorisent les maladies telles que :

• Mycoses,
• Cancer,
• Lyme,
• Sclérose en plaques,
• Dérèglements hormonaux (thyroïde …)
• Fibromyalgie
• …

 

Comment ça marche ?

La chlorella contient les éléments qui vont mobiliser puis déloger les polluants (métaux lourds et produits chimiques) stockés dans notre organisme. Elle contient également des éléments qui vont se charger de les transporter vers la sortie pour leur élimination.

Comment la chlorella déloge les polluants ?

Parmi les éléments mobilisateurs, le plus important est la chlorophylle !

On sait par ailleurs que la chlorella contient aussi des petites molécules spécifiques telles que des glycoprotéines qui ont montré leur efficacité pour le nettoyage de l’organisme.
L’efficacité détox de la chlorella est liée à sa forte teneur en chlorophylle, l’une des plus élevée que l’on puisse trouver dans les végétaux sur notre planète ! 3 g de chlorella, soit la dose moyenne journalière recommandée par adulte, fournissent environ 100 mg de chlorophylle totale par jour.

Comment la chlorella élimine les polluants ?

Une fois délogés, les polluants s’accrochent dans les fibres de la membrane chélatrice de la chlorella. Ces fibres n’étant pas digérées, elles sont éliminées via les selles et avec elles les polluants qu’elles transportent.

Livre_chlorella_900Preuves scientifiques

Les effets détoxifiants, de la chlorella sont documentés dans de nombreux travaux scientifiques menés sur l’animal mais également chez l’homme et la femme enceinte, et dont certains sont très récents.

Extrait du livre « chlorella Le Super Aliment Santé »

« Au Japon, une étude menée par Nakano et col. en 2007* a montré qu’une consommation de 6 g par jour de chlorella durant la grossesse permettait de réduire d’environ 30 % la concentration en dioxines dans le lait maternel. Parallèlement, il a été mis en évidence une augmentation significative de la concentration en immunoglobuline (Ig)A dans le lait.
La consommation de chlorella par les femmes enceintes puis allaitantes aurait donc un double effet bénéfique pour les nourrissons, celui de réduire leur exposition aux dioxines et celui de mieux les protéger vis-à-vis des risques d’infections. »

→ Dans le livre, un chapitre entier est consacré à ce sujet avec les références bibliographiques.

 

Lire aussi : Programme détox du Dr Klinghard 

 

Où trouver de la chlorelle de qualité ?

Cultivée en ★ Europe ★ sous tube de verre, en milieu parfaitement protégé.

Chlorella et détox : comment ça marche ?
3.8 (75.29%) 17 votes

Sources

*NAKANO S., TAKEKOSHI H., NAKANO M. chlorella (chlorella pyrenoidosa) supplementation decreases dioxin and increases immunoglobulin A concentrations in breast milk. Journal of Medicinal Food, 2007, 10(1): 134-142

Chlorella et détox : comment ça marche ?
3.8 (75.29%) 17 votes