• Spiruline

Spiruline et perte de poids : Posologie et Explication

La spiruline s’avère être une précieuse alliée pour maintenir son poids ou pour retrouver un poids en accord avec sa personne. Elle agit naturellement comme brûleur de graisse, aide à maigrir et à maintenir son poids dans des proportions harmonieuses (BMI ou IMC).

La spiruline permet de contrôler notre poids

Fitness_body

Les micro algues sont de mieux en mieux connues et utilisées pour leurs vertus neutraceutiques ou leurs propriétés sur la santé. Leurs compositions en fait de remarquables aliments naturels pourvoyeurs de micro-nutriments qui viennent compléter ou équilibrer notre alimentation. Elles contiennent des composants bioactifs qui leurs confèrent des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, anti-cancer, anti microbiennes…

Les chercheurs ont démontré qu’elles possèdent des composants dont l’activité peut lutter contre le surpoids et même l’obésité. L’activité anti-obésité des microalgues n’est plus à mettre en doute car elle a été largement vérifiée.

Parmi les microalgues dont la consommation est autorisée, la spiruline a fait l’objet d’études sur ses propriétés anti-obésité (Saioa Gómez-Zorita 2020).

Un grand nombre d’articles scientifiques ont été publiés ces dernières années sur ce thème. Ils présentent les résultats obtenus in-vivo, in-vitro ainsi que des résultats d’études cliniques menées en double aveugle chez l’homme. Les capacités des micro algues pour lutter contre l’obésité apparaissent évidentes.

Ainsi, la spiruline permet d’éliminer les graisses. Elle aide à perdre du poids et à le contrôler. C’est un excellent complément alimentaire, support de régime amaigrissant. La spiruline aide à maigrir et permet d’éviter les carences souvent associées aux régimes amaigrissants un peu trop sévères ou mal suivis.

Qu’est ce que le BMI ou l’IMC ?

Le BMI ou body mass index est l’IMC ou indice de composition corporelle. Il s’agit d’un indice reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMC) qui permet de calculer la corpulence d’une personne selon son poids et sa taille.

Il est calculé de la façon suivante : diviser son poids (en kg) par le carré de sa taille (m2).

Un IMC considéré normal par le corps médical se situe entre 18,5 et 25. S’il se situe entre 25 et 30, il s’agira de surpoids et entre 30 et 40 on parlera d’obésité. Au-delà de 40 d’IMC, l’obésité est un risque majeur pour la survie tout comme un IMC inférieur à 15 indiquant une maigreur excessive. En France environ 15% de la population est concernée par l’obésité, selon la dernière enquête Obepi Roche, Recherche Médicale, Maladie Cardio Vasculaire de 2012.

La surcharge pondérale ou tout simplement le surpoids est un facteur de risque connu pour bon nombre de maladies cardiovasculaires, telles que ; hypertension, insuffisance cardiaque, athérosclérose mais également le diabète, les problèmes articulaires …

Il est important de trouver son juste poids, celui ou l’on se sent bien dans son corps et dans sa tête. Avec l’âge nous avons tendance à grossir et il devient de plus en plus difficile de perdre nos kilos superflus. Il est donc préférable de prévenir l’installation d’un surpoids. Pour prendre soin de sa santé, il est recommandé d’avoir une alimentation seine, variée et équilibrée et une activité physique régulière.

Posologie recommandée

Les études qui montrent les effets de la spiruline sur la perte de poids et le contrôle de l’obésité concluent des effets dès trois mois de consommation pour une prise de spiruline entre 1 à 4,5 grammes par jour. Voir aussi le guide complet ➤ Spiruline Bio : Conseils d’utilisation et Posologie.

Spiruline Bio Artisanale

Offre d'essai ( 2 x 100g ) Spiruline Bio

Offre d’essai ( 2 x 100g ) Spiruline Bio

Cultivée en Europe, Bio, Fort taux de phycocyanine

47.80 €

42.90 €

J’achète

Explication : comment la spiruline peut nous aider à maigrir ?

Les scientifiques ont publié des résultats d’études sur les mécanismes d’action permettant de mieux comprendre les propriétés des micro-algues sur la gestion des graisses donc sur le contrôle du poids. En résumé les composants bioactifs des microalgues comme la spiruline, agissent en limitant l’accumulation des graisses dans les tissus.

Les scientifiques expliquent pourquoi la spiruline aide à contrôler le poids :

Le mécanisme d’action de la spiruline est l’inhibition de la différenciation des pré adipocytes réduisant ainsi la lipogenèse de novo et l’assemblage des triglycérides (TG). Il en résulte une diminution de l’accumulation du taux de matières grasses dans les tissus. L’amplification de la réaction d’oxydation des acides gras et l’augmentation de la lipolyse concourent à réduire les possibilités de stockage des graisses. Dit plus simplement, la spiruline limite la maturation des adipocytes, ces cellules graisseuses destinées à être stockées dans les tissus.

De plus, en provoquant une augmentation de la dépense énergétique due à la thermogenèse, la spiruline agit sur les tissus adipeux en réduisant les capacités de stockage. A sa façon, la spiruline brûle les graisses.

Il est intéressant de souligner que la spiruline qui limite les excès de stockage des graisses dans les tissus permet, par voie de conséquences, de réduire les effets secondaires liés au surpoids. Moins de graisses en surcharge dans les tissus autorise un meilleur contrôle des lipides plasmatiques, une activité rendu normale de l’insuline donc une diminution du diabète et des inflammations liées aux surpoids.

Des études montrent une excellente synergie entre l’association d’une consommation régulière de spiruline et l’activité physique : un excellent programme pour perdre du poids tout en protégeant sa santé !

Synthèse des derniers résultats d’études « spiruline et obésité »

On trouve dans la littérature un grand nombre de résultats d’études in-vitro et in-vivo et ces dernières années des études cliniques ont été publiées. Dans ce qui suit, sont présentés quelques résumés d’études et leur référence.

Les conclusions de l’article  de Sajjad Moradi et al., paru en décembre 2019 dans le journal « complementary Therapies in Medicine » sont les suivantes : la supplémentation en spiruline réduit considérablement le poids corporel, en particulier chez les personnes obèses !

Cet article fait une revue systématique et une méta-analyse visant à résumer les essais cliniques randomisés publiés, évaluant l’effet d’une supplémentation en spiruline sur l’obésité.

Les études pertinentes ont été identifiées à l’aide des bases de données de bibliothèques Embase, Scopus, ISI Web of Science, PubMed et Cochrane jusqu’en mai 2019. Les différences moyennes (DM) ont été regroupées à l’aide d’un modèle à effets aléatoires. L’hétérogénéité dans l’intervalle de confiance (IC)), l’analyse de sensibilité et les biais de publication ont été rapportés à l’aide de méthodes standard.

Il s’agit des résultats de 5 études (7 groupes de traitement) qui ont montré une réduction significative du poids (DM: -1,56 kg, IC 95%: -1,98 à -1,14) après la supplémentation en spiruline. Une analyse de sous-groupe basée sur l’état de santé a révélé que le changement de poids chez les sujets obèses (DM: -2,06 kg, IC 95%: -2,45 à -1,68) était supérieur à celui des participants en surpoids (DM: -1,28 kg, IC 95%: -1,62 à – 0,93) après la supplémentation en spiruline. En outre, une analyse groupée a montré que la supplémentation en spiruline entraînait une réduction significative du pourcentage de graisse corporelle (DM: -1,02, IC 95%: -1,49 à -0,54) et du tour de taille (DM: -1,40, IC 95%: -1,40 à – 1,39), mais pas dans l’indice de masse corporelle et le rapport taille / hanches.

Hernández-Lepe et al. ont réalisé une étude clinique en double aveugle pour évaluer les effets de la spiruline maxima sur le taux de lipides dans le sang et sur l’indice de masse corporelle (BMI). L’étude associe la consommation de spiruline et l’exercice physique.

L’étude a été conduite sur un groupe d’hommes adultes en surpoids qui présentent une dyslipidémie. Les résultats montrent qu’une consommation de 4,5 g par jour de spiruline associée à la mise en place d’une activité physique modérée, deux fois par semaines, conduisent à une amélioration de la conditions physiques et biologiques des personnes impliquées. La spiruline agit en synergie avec l’activité physique pour renforcer les effets sur la composition corporelle. Elle améliore les caractéristiques cardiorespiratoires et le profil lipidique réduisant en parallèle les risques cardiovasculaires.

Miczke & Szulinska et al. ont réalisé une étude en double aveugle contre placébo sur un groupe d’adultes entre 25 et 60 ans au BMI > 30 kg/m2 . leur consommation de 0,5 g, 2fois par jour de spiruline après 3 mois, entraîne une diminution du BMI, du tour de taille, du taux lipidique sérique, du cholestérol LDL (le mauvais cholestérol), du taux de glucose et d’insuline. Aucune différence sur le taux de HDL cholestérol (le bon cholestérol) et de TG n’a été observé.

Les scientifiques montrent qu’après seulement 3 mois de consommation de spiruline, les patients en hypertension, possédant des risques cardiovasculaires significatifs, présentent aussi une amélioration de leur pression artérielle et de leurs fonctions endothéliales.

Zeinalian et al. ont réalisé une étude en double aveugle contre placébo sur douze semaines (1 g par jour de spirulina platensis. Les résultats montrent des effets positifs sur le BMI, le taux lipidique sanguin avec un effet sur la réduction de l’appétit.

Yousefi et al. présentent les résultats d’une étude menée en double aveugle contre placébo sur des sujets dont le BMI est compris entre 25 et 40 kg/m2. Le résultat d’une supplémentation en spiruline de 0,5 g (x 2) par jour durant 12 semaines conduisent les scientifiques à présenter la spiruline comme un excellent complément alimentaire permettant de réduire le poids.

Spiruline Bio, Artisanale, Cultivée en Europe

Offre d'essai ( 2 x 100g ) Spiruline Bio

Offre d’essai ( 2 x 100g ) Spiruline Bio

Deux mois de spiruline en comprimés

47.80 €

42.90 €

J’achète