Electro-Hypersensibilité / Fibromyalgie… Chlorella le début d’un petit miracle !

Bonjour,

Je souffre depuis 20 ans de douleurs étranges de type contractures et blocages du dos, sciatiques, d’acouphènes, de fatigue chronique, insomnies, etc…

Ces problèmes sont apparus vers 1997 – 1998 suite à plusieurs extractions et poses d’amalgames dentaires et de couronnes, mais aussi suite à une vaccination massive (plus de 13 injections de vaccins entre 1995 et 1997, notamment contre l’Hépatite B) .

Au fil des années et souffrances, j’ai consulté des dizaines spécialistes (Rhumatologues, Ostéopathes, Neurochirurgiens, etc..etc.. ) mais personne n’a vraiment trouvé les causes de mes maux… (si ce n’est une petite hernié discale, assez banale)

Aucun traitement n’a vraiment eu d’effet, on m’a souvent dit qu’il s’agissait de problèmes psychosomatiques ou des problèmes de dos tout simplement… et de m’envoyer en rééducation faire des centaines d’heures de Kinésithérapie, sans grand résultat.

Entre 2009 et 2014, j’ai réussi à m’en sortir partiellement de manière empirique en pratiquant 30 minutes d’étirements par jour, et jusqu’à 10 heures de musculation / cardio par semaine (j’ai perdu 15 kg de gras et prix 8 kg de muscles)

C’était devenu vivable, mais le soulagement n’était que partiel, certaines douleurs revenant régulièrement.

En 2015, suite à l’intégration d’un environnement professionnel très pollué électromagnétiquement (5 bornes Wifi à côté de moi, 8 antennes téléphones à 20 mètres,…), mes symptômes sont réapparus brutalement, avec au bout de quelques mois , blocage complet du haut du dos, de fortes douleurs et quasiment plus moyen de conduire, ni de travailler…

En 2016, au CHRU, un grand professeur, a prononcé pour la première fois le terme de Fibromyalgie….

… S’en est suivie 1 an de traitements divers que je n’avais jamais encore essayés : 4 traitements Antidépresseurs, des antiépileptiques, divers psychotropes, Hypnose, etc. etc… tout cela SANS aucun résultat !

A chaque « Grand » spécialiste ou chef de service d’hôpital (j’ai fait 3 hôpitaux !) … La même conclusion : « … Fibromyalgie atypique, Monsieur »

… et les causes SVP ?…. « …causes Idiopathiques, Monsieur !  » ( cf : dans le dictionnaire : une maladie ou symptôme dont on n’a pu attribuer la cause)

A l’été 2017, mon dentiste, m’a enfin aidé à comprendre que mes symptômes étaient dus à de l’électrosensibilité ! (moi qui pensais qu’il s’agissait d’une légende urbaine ! ). Il m’avoua également, je le cite : « Nous (les dentistes) avons fait beaucoup d’erreurs »

Là, tout s’est éclairé !… Je venais de comprendre pourquoi mes sciatiques et douleurs de dos apparaissaient dans certains environnements : supermarchés, à proximité de bornes Wifi, etc…

Dans son élan, mon dentiste a entrepris de m’extraire, en quelques jours, les 4 derniers amalgames dentaires qui me restaient en bouche (j’en avais eu 8 ou 9 en tout dans ma vie, et pour certains depuis 30 ans)

…Et là, ce fut la catastrophe, mes symptômes ont littéralement exposés :

- Mon acouphène, qui, depuis 20 ans n’était qu’un simple sifflement unilatéral et devenu un véritable avion au décollage des deux côtés,

- Maux de tête très violents, après utilisation de 15 minutes d’ordinateur ou de téléphone, Idem en milieu wifi,

- Décharges violentes dans ma jambe gauche, de type crural, lors de la mise en marche de certains appareil électriques (sèche-cheveux, bouilloire…)

- Nausées, vertiges, confusion mentale, etc… etc..

- Impossible d’entrer dans un supermarché, ni de conduire plus de 20 minutes

 

La seule solution pour apaiser un peu mes maux : aller errer des journées entières dans la forêt, dans le froid, loin des antennes relais et autres wifi.

Pour moi, et malgré mon esprit embrumé, il était devenu certain que je réagissais au mercure qui avait été libéré et que j’avais inhalé lors du meulage de mes amalgames dentaires.

A présent, il est évident que mon Electro-Hypersensibilité et Fibromyalgie provenaient d’une réaction aux ions de mercure qui se sont accumulés dans les tissus de mon organisme au fil des années, un empoisonnement lent !

Durant les 2 mois suivant l’extraction des amalgames je suis resté dans cet état, sans amélioration notable….

 

Jusqu’à ce que je découvre le protocole de détoxication du Dr Klinghardt et la Chlorella Echlorial.

Et ce fut le début d’un petit miracle !

2 jours après le début de la prise de la Chlorella, j’ai senti un infime changement… un espoir, enfin !

J’ai pris de la poudre Echlorial massivement : 4 à 5 fois par jours … environ 12 à 15 grammes par jour.

Chaque jour passant, je sentais un très léger mieux : mes acouphènes qui m’empêchaient de dormir, sont devenus plus supportables, les décharges violentes ont disparu…

A préciser que j’ai entrepris également, 2 semaines après la Chlorella, la prise massive de Glutathion, et de papaye fermentée et de R-Lipoate de Sodium (antioxydants)

et de me protéger au maximum : Dormir dans une cage de faraday, sans oublier de passer un maximum de temps en forêt,

 

Au moment où j’écris ces lignes je suis exactement 4 semaines de prise de Chorella, et je fini ma première boite de 350 gr de poudre…

Mais les résultats sont là : en 1 mois de Chlorella, mes souffrances ont diminué de 30 à 40 %

(alors que pendant les 2 premiers mois depuis l’extraction des amalgames, je ne voyais pas trop d’amélioration)

 

Par deux fois j’ai tenté de passer à la phase 2 du traitement, et pris de l’Ail des Ours, mais là …mes symptômes se sont aggravés… J’ai dû faire machine arrière, c’était trop tôt apparemment. Je garde espoir, mais je sais que ce sera long.

Par ce témoignage, je voulais vraiment remercier Muriel Cathaud gérant d’Echlorial pour sa gentillesse, son accueil, ses conseils, et surtout de produire cette miraculeuse Chlorella !

 

Richard

Commentaires

  1. Le 06/01/2018 à 12:00 Patrick

    Salut Richard, meilleurs voeux également pour cette Année 2018.

    Franchement, au vu de cette lettre j’espère du fond du coeur que tu vas aller mieux car j’ai vécu en partie ce que tu as subi (acouphènes) et rien que d’y penser, ça me fait hérisser les poils…

    Je ne te savais pas atteint à ce point.
    Alors je ne sais pas si ça peut t’aider ce que je vais te dire mais sait-on jamais…

    Les miens sont arrivés en février 2009 suite à la prise d’un médicament qui est l’iskédyl fort, je te passe les détails du pourquoi et comment sauf si ça t’intéresse.
    J’ai vu plusieurs spécialistes et notamment les meilleurs puisque bossant en partie à l’hôpital mais aucun n’a rien pu faire pour moi car en fait ils ne savent pas d’où ça vient ou plutôt il y a plusieurs causes et ils ne savent pas les déceler précisément encore (et l’oreille interne c’est chaud aussi…).

    Ils ont été évalués les miens à 25db…

    Alors j’ai remué ciel et terre pour sortir de ce cauchemar, j’ai vu des magnétiseurs et autres radiesthésistes, j’ai fait 250km pour aller en voir, acheter des bouquins sur l’hypnose, l’auto-hypnose etc etc… Rien…

    Alors j’ai passé au début de sacrés nuits blanches car le simple fait de m’allonger sur le lit m’était impossible. Je voulais débrancher le son que j’avais dans la tête mais c’était infaisable…

    Alors je passais mes nuits sur l’ordinateur car c’était pour moi le seul moyen d’éviter de penser. Le pb est là justement, c’est qu’on ne peut pas maîtriser ses pensées…
    Et je ne dormais pas…
    La fatigue est arrivé là-dessus et j’ai broyé du noir, vraiment très noir…

    Alors comme personne ne pouvait rien pour moi, j’avais 2 solutions devant moi : où je m’éliminais, où je prenais le taureau par les cornes et fallait chercher un moyen de s’y habituer comme me disaient les professeurs… Bien sûr, facile à dire pour eux quand tu n’es pas concerné…

    J’ai choisi de tenter la 2e…
    – donc premièrement, il fallait trouver un moyen de dormir, mais je ne voulais pas rentrer dans le jeu des somnifères puissants et rester dépendant. J’ai donc pris un petit somnifère et je faisais en sorte d’accumuler un max de fatigue et de respecter un rythme de sommeil et de s’y tenir.
    J’ai commencé par dormir 2-3 heures au départ et petit à petit augmenter la durée. Mais ça n’a pas été sans mal.
    Au bout d’un mois, j’ai espacé les doses pour arriver à ne plus en prendre, c’était le but…

    Ensuite je me suis acheté un petit iPod où j’ai mis des bruitages à différentes fréquences (pris sur internet) qui se rapprochaient de mes acouphènes pour masquer un maximum ces derniers.
    De la musique que j’aimais aussi.. (se faire plaisir dans ces moments là ce n’est pas un luxe…).

    J’avais les écouteurs tout le temps même au boulot. ça m’apportait une aide. l’inconvénient est qu’on me demandait tout le temps pourquoi je gardais ça sur les oreilles et ça te rappelait aussi tout le temps que tu avais toujours ces maudits acouphènes alors que je recherchais le contraire…
    J’allais voir aussi à l’hôpital une infirmière en partie psy à qui je pouvais raconter mes déboires et mes ressentis. Ca a duré environ 2 ans, les écouteurs aussi.
    Elle me disaient souvent qu’un jour il allait falloir les enlever mais je l’ai fait que quand je me sentais prêt.

    Ca a été dur aussi au départ mais comme on ne me posait plus de questions, j’y pensais moins.
    Le but c’est de ne pas y penser mais le pb c’est que tout se ramène à ça. Et c’est vrai que des fois tu en as marre, vraiment marre. Mais il fallait se rassurer en disant que c’était positif, et c’était vrai finalement…

    Alors le temps a passé, les années aussi et tu vois ça fait 9 ans que je les ais et on peut dire que ça fait que depuis 2-3 ans que je les ais « oubliés ».
    Je ne pensais pas que j’y arriverai un jour tellement ça m’a pris la tête.

    Bien sur il y a des jours où tu les supportes moins que d’autres mais c’est comme ça, faut faire avec.
    Alors ça n’a pas été facile, c’est sûr mais je peux dire aujourd’hui que globalement je me suis sorti de la zone rouge.
    En fait personne m’a aidé, je me suis pris en main tout seul. Alors si tu trouves un produit qui peux t’aider, tant mieux et c’est le bienvenu…

    PS. J’ai essayé l’acuponcture aussi, ça a été une catastrophe…
    PS2 : grosse erreur à éviter : au début on veut toujours aller sur internet voir si un produit miracle va sortir. c’est pas bon car ça te fait toujours baigner dans le jus…
    En fait faut éviter d’y penser mais Dieu que c’est dur…

    On ne peut pas t’appeler alors je suppose.
    Je te laisse, si tu as des questions, n’hésites pas..
    Bises à toi mon grand, faut y croire…