• Spiruline

Les 7 Mensonges sur la Spiruline : Dangers, Spiruline bio, Grossesse, contre indications…

Les 7 mensonges à savoir absolument sur l’algue spiruline : dangers, spiruline bio, thyroïde, grossesse, contre indications …

Mensonge #1 : La spiruline représente un danger pour la santé

Contre-indications à la prise de spiruline

Dans son rapport (14), l’ANSES considère que la spiruline n’est pas indiquée aux personnes atteintes de phénylcétonurie (maladie génétique rare liée à l’accumulation de l’acide aminé phénylalanine dans l’organisme) car elle contient de la phénylalanine. Il en est de même pour les personnes qui présentent un terrain allergique. Voir toutes les contre-indications à la spiruline ➤ 

Présence de toxines et salmonelles dans la spiruline

Des toxines, par exemple des micro cystines et des salmonelles dangereuses pour le foie ont parfois été retrouvées dans certaines spirulines provenant d’Asie importées en Europe. Soyez vigilants et privilégiez des producteurs sérieux et des circuits courts. Pour en avoir le cœur net n’hésitez pas à questionner directement votre vendeur de spiruline.

L’ANSES a présenté les conclusions de son rapport sur les aliments à base de spiruline et recommande de s’assurer de la qualité de la spiruline consommer et de privilégier les circuits d’approvisionnement contrôlés (12). La FDA a également publié un rapport de contrôle en 2011 (13).

Thyroïde et iode

Les personnes souffrant de problème de thyroïde se demandent régulièrement si la spiruline contient de l’iode : ce n’est pas le cas, la spiruline ne contient pas d’iode. Seule les algues marines en contiennent, or la spiruline n’est pas une algue et elle n’est pas cultivée avec de l’eau de mer, sauf dans certaines rares cultures.

 Ainsi, la spiruline n’est pas contre-indiquée en cas de dysthyroïdie.

Qualité de la spiruline

La spiruline est considérée par les organismes sanitaires officiels comme étant un aliment.

Elle ne représente pas plus un danger pour la santé que n’importe quel aliment tel que la salade, le fromage, les céréales … Et tout comme ces autres aliments, il est essentiel de consommer une spiruline dont la qualité est irréprochable ! Si elle est cultivée dans des conditions contrôlées et que ses analyses bactériologiques sont conformes il n’y a aucune raison qu’elle représente un danger pour votre santé. Il est vivement recommandé de vérifier l’origine de sa culture. Celle-ci doit être clairement indiquée.

Ses vertus sont telles qu’elle peut être proposée à la vente en tant que complément alimentaire (*) selon la réglementation européenne (10).

Aux USA, la chlorella et la spiruline sont autorisées à la consommation par la FDA (Food and Drug Administration) (**). La spirulina en 2002 et à la Chlorella en 2012 possèdent un numéro GRAS (Generally Recognized As Safe) (11).

Mensonge #2 :La spiruline guérit le cancer

Les Bienfaits Spiruline : Cliquez pour agrandir →
Les Bienfaits Spiruline : Cliquez pour agrandir →

Si la spiruline guérissait le cancer, ce serait merveilleux !

La spiruline à elle seule ne peut évidemment pas guérir le cancer. Toutefois, elle a prouvé qu’elle pouvait avoir des effets anticancéreux intéressants en préventif et en curatif.

Ses propriétés anti-tumorales ont fait l’objet d’études in-vitro et in-vivo. Des études chez l’homme sont également publiées. Il ressort de ces études que la spiruline :

  • * Peut avoir des effets préventifs sur le taux d’incidence des cancers (4)
  • * Qu’elle peut augmenter l’efficacité d’un traitement par chimiothérapie (5)
  • * Qu’elle peut avoir un rôle de protection contre les effets secondaires des traitements anticancéreux (6,  7,  8,  9)

Ainsi, la spiruline, tout comme la chlorelle, peut être recommandée en prévention contre le cancer et en support aux traitements anti-cancéreux comme la chimiothérapie. Différences entre chlorella et spiruline ➤

Mensonge #3 : La spiruline est une algue

La spiruline est communément appelée algue-bleue et considérée comme une micro algue parce qu’elle se développe dans l’eau. En fait, il s’agit d’une cyanobactérie qui se développe en eau saumâtre ou le pH est généralement très basique. (1)(2A)(2B)(3)

Mensonge #4 : La spiruline est déconseillée pendant la grossesse

La spiruline est un excellent complément alimentaire que les femmes enceintes peuvent consommer si la qualité de celle-ci est irréprochable. Pour tous les aliments que les futures mamans consomment au quotidien, il convient d’être encore plus vigilant sur la qualité et l’origine des produits.

La grossesse étant une situation particulière, il est donc toujours recommandé de prendre conseil auprès de son médecin.

Mensonge #5 : La spiruline contient de la vitamine B12

Même si la spiruline est un super aliment bourré de nutriments précieux pour la santé, en moyenne seulement 20% de la cobalamine contenu dans la spiruline est bio-disponible (15). Les 80% restants représentent ce que les chercheurs appellent de la «pseudo-vitamine B12 ». Cette pseudo vitamine va mobiliser les cibles physiologiques mais elle ne sera pas « utile » pour notre organisme. Plus encore, la pseudo vitamine B12 risque d’accaparer les sites physiologiques et d’entrer en compétition avec la vraie vitamine B12 présente, au détriment de cette dernière qui nous est indispensable. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de ne pas prendre la spiruline au même moment que la chlorella qui est riche en vitamine B12 bio absorbable (voir Rappel) (16). Il est recommandé de respecter un intervalle de temps de quelques heures entre les deux.

Rappel : La chlorella contient jusqu’à 1 µg de vitamine B12 par gramme de Chlorella sèche, soit 3 µg pour 3 g de chlorella. La consommation journalière recommandée (AJR) en vitamine B12 par le National Academy of Sciences 1998 et par la commission du Codex Alimentarius 1998 (17) est de 2,4 µg par jour pour un adulte (18).

Mensonge #6 : La spiruline Bio est forcément cultivée en France

Sur internet et notamment sur Amazon vous trouverez beaucoup de marques qui abusent de l’appellation « spiruline bio » et jouant sur la notion de certification « Fabriqué en France » . Cette approche a délibérément une intention d’induire en erreur le consommateur. En effet il existe aujourd’hui très peu de producteurs de spiruline bio en France, 99% des «spirulines Bios» proviennent d’Asie (Mongolie, Chine, Inde). L’appellation «Fabriqué en France» indique simplement que la réalisation des comprimés de spiruline a été faite en France, à partir d’une poudre d’origine non précisée.

Mensonge #7 : Le pourcentage de phycocyanine

Vous verrez régulièrement des vendeurs de spiruline criants haut et fort que le taux de phycocyanine contenu dans leur spiruline est exceptionnel : souvent jusqu’à 25% ! Sachez que la plupart du temps ce type d’analyse est faite sur de la matière fraîche (spiruline qui vient d’être récoltée, encore humide) et non pas sur le produit final que vous consommez : paillette, poudre, flocon ou comprimés. En effet le taux de phycocyanine décroit beaucoup avec le processus de séchage qui permet de conserver la spiruline car c’est une molécule très sensible. Un très bon taux de phycocyanine sur matière sèche se situe aux alentours de 10%.

Spiruline Bio, Cultivée en Europe, Séchage artisanale

Offre d'essai ( 2 x 100g ) Spiruline Bio

Offre d’essai ( 2 x 100g ) Spiruline Bio

Deux mois de cure de spiruline bio en comprimés

47.80 €

42.90 €

J’achète