Astaxanthine : conseils utilisation + contre indications

Ces recommandations sont données à titre indicatif, pour adultes bien portants.

A la fin de l’année 2017 une nouvelle micro algue, l’Haematococcus pluvialis, ainsi que son extrait, l’astaxanthine, ont été autorisés pour la consommation humaine par la commission européenne.

L’astaxanthine, extrait de la micro algue Haematococcus pluvialis, est entré dans la liste des nouveaux aliments ou compléments alimentaires [1] définis par la commission Européenne sur les nouveaux aliments, conformément à la réglementation (novel food) (EU) 2015/2283.

 

 

L’astaxanthine : qu’est-ce que c’est ?

Astax_gelules_smallL’astaxanthine fait partie de la famille des caroténoïdes qui compte plus de 600 molécules, dont les plus connues sont, le béta carotène, le lycopène et la lutéine. Les caroténoïdes sont des pigments dont la couleur peut varier du rouge, orange au jaune. Ils sont couramment présents chez les êtres vivants. Ils sont synthétisés par tous les végétaux car ils jouent un rôle majeur dans la photosynthèse, cette réaction qui utilise le gaz carbonique et la lumière pour produire des composés organiques et de l’oxygène.

Le saumon, le homard, la crevette, ou encore le flamant rose ont de jolies couleurs orangées parce qu’ils consomment des algues qui contiennent des caroténoïdes.

L’astaxanthine est un pigment rouge vif. Il est naturellement produit par la microalgue Haematococcus pluvialis. Le complément alimentaire Astaxanthine naturel est donc un extrait de cette microalgue. Il peut également être produit par synthèse chimique. C’est ce produit synthétique beaucoup moins cher qui est utilisé pour nourrir les saumons ou les truites d’élevage afin de donner à leur chair une jolie couleur orangée.

Carotenoides_eChlorial

L’astaxanthine produit des effets particulièrement intéressants sur notre organisme. Les scientifiques expliquent ses bienfaits sur notre santé par le fait qu’il est un antioxydant puissant !

 

Combien ?

3_Astax_flamand_TEXT_4008 mg d’astaxanthine par jour sont recommandés soit l’équivalent d’une consommation de 1,6 kg de saumon frais.

L’Astaxanthine se consomme par cure de 2 à 3 mois. 

Dans le texte de la commission européenne, il est fait mention d’une autorisation pour une recommandation de consommation pouvant aller jusqu’à 80 mg d’oléorésine d’Haematococcus pluvialis soit 8 mg d’astaxanthine par jour.

Des études cliniques menées au Japon  montrent qu’une consommation journalière de 4 mg d’astaxanthine apporte une protection significative de la peau contre les effets des UV et qu’une consommation de 6 mg par jour montre une amélioration de la peau sur l’élasticité, les rides, la sécheresse cutanée, les tâches de vieillesse.

Les grands sportifs utilisent des doses minimums de 16 mg par jour.

Parmi les publications scientifiques faisant état de l’efficacité de l’astaxanthine, certaines ont été réalisées avec de forts dosages : de 40 mg à 100 mg par jour. Une prise de 40 mg par jour a montré une efficacité dans l’amélioration du syndrome de reflux gastrique, particulièrement chez les personnes infectées par Helicobacter piloris [2].

La quantité maximale d’astaxanthine présente dans le sang apparaît entre 8 et 10 h après une prise de 40 mg.

 

Quand prendre l’astaxanthine dans la journée ?

Il convient de prendre l’astaxanthine durant le repas ou juste après. En effet, des études (*) montrent que son assimilation est optimisée en présence de lipides.

(*) des recherches en pharmacocinétique ont été faites en utilisant 40 mg [3] ou encore 100 mg d’asta par jour [4]. Elles précisent que la meilleure absorption de l’astaxanthine se fait en présence de lipides. Il est donc recommandé de la consommer durant le repas ou juste après [5].

 

Effets secondaires de l’astaxanthine ?

Aucun effet secondaire négatif n’a été rapporté à ce jour pour des prises régulières pouvant aller jusqu’à 40 mg par jour.

 

Contre-indication à l’astaxanthine ?

Aucune contre-indication à l’astaxanthine n’est identifiée à ce jour.

Toutefois, par principe de précaution l’astaxanthine n’est pas recommandé aux femmes enceintes et allaitantes.

 

Possibilité d’association avec l’astaxanthine ?

Selon ses besoins, la prise d’astaxanthine peut se faire en association avec la chlorella et la spiruline.

Pour la recherche d’effets anti inflammatoires (antidouleurs), l’association chlorella et astaxanthine est judicieuse.

Rappel : il est recommandé de prendre la chlorella le matin à jeun, la spiruline le soir avant le repas. L’astaxanthine se prend pendant ou après le repas.

 

Où trouver de l’astaxanthine naturelle de qualité ?

Cultivée en ★ Europe ★ en milieu parfaitement protégé.

Découvrir l’astaxanthine →

 

Conseils utilisation ★ chlorella et spiruline + contre-indications

Offre d’essai : économisez 9 €

La chlorella, encore appelée chlorelle, et la spiruline, sont des aliments. Ils ne sont pas des médicaments. La chlorella et la spiruline ne s’inscrivent pas dans la pharmacopée occidentale. Pourtant la littérature scientifique est riche de publications et d’articles reconnus qui décrivent leurs effets bénéfiques sur notre santé.

Des laboratoires pharmaceutiques cherchent à extraire de la chlorella des principes actifs pour enrichir leurs médicaments. Les conditions économiques ne semblent pas encore satisfaisantes à ce jour.

La chlorella et la spiruline sont en général proposée à l’état « brut ». Après séchage elles sortent de production sous forme de poudre ou en paillettes selon les procédés de production. Sur le marché on les trouve en poudre ou paillettes, ou encore, en gélules ou en comprimés.

Il n’a jamais été démontré de différence de digestibilité ni d’efficacité entre les cellules intactes ou éclatées de chlorelle, proposées par certaines marques. On peut trouver de la phycocyanine, le pigment bleu extrait de spiruline, qui est un excellent antioxydant.

Environ 80% des nouveaux consommateurs, perçoivent les effets positifs de la chlorelle avant la fin du premier mois (*).

Extrait de témoignages : « la chlorella pour moi … c’est une surprise totale »

 

Dosages : objectif prévention santé

Les dosages et durées sont donnés à titre indicatif et sont des valeurs moyennes à ajuster selon ses propres réactions.

Pour les adolescents et les adultes

Les expériences montrent qu’une prise quotidienne de 2 à 5 g* pour les adultes (en 1, 2 ou 3 fois prises dans la journée) de chlorella ou de spiruline a des effets significativement positifs sur la qualité de vie. Pour un objectif de prévention santé, les médecins et nutritionnistes conseillent de prendre 3 à 5 g par jour de chlorella ou de spiruline ou alors 2 à 3 g par jour de chlorella et autant de spiruline.

 

(*) Etude clinique sur la qualité du lait maternel

Une étude clinique a été publiée par des scientifiques japonais (Nakano S. 2007) [1] Elle a été réalisée sur des femmes ayant consommé quotidiennement de la chlorella durant leur grossesse (6g/jour). L’étude révèle une diminution de la quantité de dioxine dans le lait et une augmentation de la teneur en immunoglobuline. La chlorella permet une meilleure pureté du lait maternel et suggère un bénéfice immunitaire pour la santé des nourrissons.

(**) Etude sur l’alimentation des végétariens

Des études ont prouvé que la vitamine B12 était bien présente dans les comprimés de chlorella cultivée en lumière naturelle et que cette dernière était bien active pour l’homme contrairement à plus de 80% de la B12 contenue dans la spiruline. Les chercheurs Rauma et col. 1995 [2] ont montré, dans une étude menée sur deux ans, que l’alimentation des végétariens peut être suffisamment complémentée en vitamine B12 bio-disponible issue de la chlorella.

Extrait de témoignages : « J’ai repris mes activités, je revis ! »

 

Dosage pour les enfants

Il est possible de donner de la chlorella ou/et de la spiruline aux enfants. Pour les jeunes enfants il conviendra de donner de la poudre (ou des comprimés broyés). Les quantités sont à ajuster au poids de l’enfant en proportion des recommandations pour adulte (soit par exemple, pour un enfant de 20 kg la quantité est d’environ 1 g de comprimés broyés (ou une cuillère à café rase de poudre).

 

Conseils pour nos animaux de compagnie

Il est recommandé de donner aux animaux de la poudre ou des comprimés broyés. Toutefois certains animaux apprécient beaucoup de croquer dans les comprimés. Pour les animaux à poils, tels que chiens et chats, donnez 1 à 3 % en poids de la ration alimentaire journalière de chlorella ou de spiruline ou d’un mélange chlorella et spiruline.

Extrait de témoignages : « notre chienne épileptique … était condamnée »

 

Dosages : objectif détox naturelle

Pour une désintoxication naturelle des métaux lourds le Dr KLINGHARDT conseille l’usage de la chlorella associée à l’allium ursinum (ail des ours) et au Coriandum (Coriandre).

Avant d’entreprendre un traitement de désintoxication intense, tel que celui du Dr Klinghard, il est vivement conseillé de consulter son dentiste. Celui-ci pourra vérifier la nécessité d’extraire les amalgames s’ils sont récents. En effet, selon les cas, il peut ne pas être conseillé d’extraire des amalgames anciens (plus de 10 ans) eu égard aux risques associés à leur dépose.

En cas d’une programmation d’extraction d’amalgame(s), il conviendra de commencer à prendre d’une chlorella ultra pure le plus tôt possible avant l’intervention, afin de tester les réactions et d’ajuster les prises en conséquence.

Extraits de témoignages : « intoxication aux métaux lourds importantes » ou « Electro hypersensibilité, fibromyalgie, chlorella : le début d’un petit miracle ! »

 

Autres objectifs personnels

Vous pouvez nous consulter pour profiter de notre expérience de plus de quinze années d’usage de la chlorella gratuitement, mais compte tenu du grand nombre de sollicitations que nous recevons, sachez que nos consommateurs sont prioritaires.

Extrait de témoignage de professionnels : « Excellents résultats avec la chlorella ! »

 

Contre-indications à la chlorella et à la spiruline

L’ hémochromatose (excès de fer) est une contre-indication à la prise de chlorella et de spiruline qui contiennent du fer bio disponible.

Les personnes qui souffrent d’hémochromatose sans le savoir, font, en règle générale, un rejet immédiat de la chlorella ou de la spiruline. Cette expérience doit les inciter à faire contrôler leur niveau de fer dans le sang. Un excès de fer, comme un manque de fer, sont préjudiciables pour la santé.

La chlorella et plus encore la spiruline contiennent de la vitamine K1, nécessaire à la coagulation sanguine. Si vous êtes sous anticoagulant, la spiruline vous est déconseillée. Pour une prise de chlorella, il vous est recommandé de demander l’avis de votre médecin.

 

Première utilisation

• Les dosages et durées sont donnés à titre indicatif et sont des valeurs moyennes à ajuster selon ses propres réactions.

Il est recommandé de commencer la chlorelle ou la spiruline par 1 ou 2 comprimé(s) par jour puis d’augmenter progressivement jusqu’à la dose souhaitée. La dose moyenne recommandée par complément pris seul est de (2 à 5 g* par jour) ou de moitié pour les deux compléments pris de façon associée. Elle est atteinte en une dizaine de jours.

Si vous choisissez de tester chlorella seule, deux boîtes de 100g de chlorelle pour une cure de 2 mois permettent de commencer à bien ressentir les effets.

Si vous choisissez de tester la spiruline seule, deux boîtes de 100g de spiruline pour une cure de 2 mois permettent de commencer à bien ressentir les effets.

Si vous choisissez de tester la chlorella associée à la spiruline, le duo de 100g chlorella + 100g de spiruline est un bon choix pour démarrer.

* 1 g = env. 3 comprimés de 0,3 g ou 2 comprimés de 0,5 g

Dans de rares cas, certaines personnes ressentent des nausées plus ou moins fortes ou des douleurs lors des premières prises. Votre organisme réagit à l’efficacité de la chlorella ou de la spiruline, c’est bon signe ! Pour plus d’informations, voir le chapitre ci-dessous : effets secondaires des premières prises

Prendre la chlorella vulgaris eChlorial en une, deux ou trois fois selon sa convenance, de préférence avant les repas avec un grand verre d’eau.

 

Remarques importantes concernant les dosages

Dosage de la chlorella : 10 à 15 comprimes

Dosage de la chlorella : 10 à 15 comprimes

• La chlorella et la spiruline conviennent au plus grand nombre. Elles sont consommées depuis des millénaires.

• Nous sommes tous des êtres complexes et même si nous avons quelques points communs, nous sommes un ensemble de caractéristiques qui nous sont propres et nous portons notre vécu. Il n’y a pas de recette universelle ! Ainsi, même si nous nous ressemblons, nous sommes tous des êtres uniques. Nos capacités d’absorption, nos capacités d’élimination mais aussi toutes nos réactivités physiologiques, nos niveaux de pollution, sont des données qui nous sont personnelles.

• Il ne faut pas oublier également que nos besoins varient dans le temps, selon la saison, notre état de fatigue, de stress …Certains se satisferont de deux cures de 3 ou 4 mois par an, d’autres prendront la chlorella tout au long de l’année. Certains prendront 5g de chlorelle par jour en moyenne alors que d’autres seront satisfaits avec 3g ou d’autres encore auront besoin de 10g. Certains préfèrerons prendre chlorella associé à la spiruline en divisant par deux les doses de chacun des compléments utilisés seuls. D’autres choisirons de prendre la chlorella et la spiruline de façon alternée. C’est à chacun de définir et d’ajuster ses dosages. Si vous êtes en quête de tonus, l’association est recommandée.

• Pour connaitre ses propres besoins il faut se mettre à l’écoute des réactions de son corps, de son être tout entier.

• Les recommandations sur les dosages de la chlorella n’ont d’autre but que de guider nos premiers pas, mais très vite il faut trouver son juste dosage en fonction de ses besoins spécifiques.

 

Recommandations

Mesures poudre chlorella spiruline

Mesures poudre chlorella spiruline

Prendre la chlorella seule éloignée de toutes prises de médicaments (ex : pilule contraceptive) d’au moins une heure (idéalement prendre la pilule le soir et la chlorella le matin). Pour un objectif d’entretien avec une prise simultanée, prendre la chlorella le matin et la spiruline le soir.

 Prendre la chlorella ou la spiruline avant les repas avec un grand verre d’eau. Idéalement prendre son repas 30 mn plus tard.

Il est recommandé de ne pas prendre la chlorella au même moment que la spiruline pour profiter au mieux de l’absorption de la «vraie» vitamine B12 contenue dans la chlorella. La chlorella et la spiruline sont complémentaires dans leurs compositions et leurs effets. Selon nos besoins du moment, il peut être intéressant de les prendre en association mais pas au même moment de la journée.

Pour profiter au mieux du fer bio-assimilable contenu dans la Chlorelle, il est  recommandé de ne pas prendre de thé au même moment que la chlorella car le thé limite l’assimilation du fer.

Il est toujours préférable de choisir la poudre ! Elle est jugée plus efficace par bon nombre de consommateurs. Nous ne savons pas véritablement confirmer si la poudre est plus efficace en intensité mais nous pouvons comprendre qu’elle ait des effets plus rapidement ressentis. La très petite taille des cellules de chlorella et de spiruline (taille moyenne de nos cellules sanguines) fait que l’état très dispersé de la poudre permet une mise en contact immédiate avec nos cellules. Cette situation est propice à une plus grande rapidité des effets.

Ainsi cela vaut la peine de consacrer un peu de temps pour faire un petit mélange de la poudre dans une compote, un yaourt, du jus de fruit (utilisation d’un shaker maison).

 

Si vous avez besoin du fer bio-assimilable contenu dans la chlorelle, ne prenez pas votre thé au même moment car le thé limite l’assimilation du fer. Cela ne vous empêche pas de boire du thé dans la journée.

Pour des effets optimisés la régularité des prises est recommandée.

En complément de la prise de comprimés, l’utilisation de poudre de chlorelle dans la cuisine peut être intéressante si vous consommez du poisson. Il est conseillé de l’incorporer à une température peu élevée (inférieure à 60°C) pour ne pas perdre le bénéfice des vitamines.

Aujourd’hui, tous les poissons, sans exception, contiennent du méthyl mercure et/ou des dioxines. Le poisson est pourtant excellent pour la santé. Consommez le avec de la chlorella ajoutée en fin de cuisson pour garder ses vitamines (1 cuillère à café de poudre).

Recommandations AFSSA [3] sur la consommation de poissons [4] :
Dans son rapport 2003-SA-0380 (Saisine liée n° 2002-SA-0014) [5] l’AFSSA reconnait que c’est dans le poisson que le mercure est sous sa forme la plus toxique. L’Agence recommande aux femmes enceintes, allaitantes et aux jeunes enfants, de limiter leur consommation.

 

Toxicité : effets secondaires de la chlorella et de la spiruline

De possibles perturbations, peuvent être ressenties les premiers jours

La chlorella et la spiruline ont été prouvées totalement inoffensives en consommation pour l’homme ou l’animal, même à forte dose. Aucun problème de surdosage ni d’effet toxique suite à leur consommation n’a jamais été rapporté, que ce soit dans les études sur l’homme ou sur l’animal.

Aucune des études publiées ne font état d’effets secondaires négatifs suite à une consommation de chlorella sauf à évoquer quelques perturbations gastro-intestinales ou parfois quelques nausées en début de prise sans perdurer (Merchant 1990) [6].

Si des réactions se manifestent lors des premières prises, il convient d’ajuster le dosage.

 

• Perturbations gastro intestinales ( potentiellement ressenties les premiers jours avec la chlorella )

La chlorella va immédiatement stimuler l’activité intestinale. Ainsi, un léger dérèglement, avec de possibles ballonnements peuvent apparaître les premiers jours. Ils ne durent pas !

 

• Que faire en cas de perturbations intestinales suite aux premières prises de chlorella ?

Si le transit augmente trop, trop vite, créant une gêne importante, il est recommandé de diminuer la dose, voire même de l’arrêter quelques jours, si la réaction est trop forte. En général la majorité des nouveaux consommateurs voit leur transit augmenter les premiers jours sans occasionner de véritable gêne. Il peut être sage de commencer un début de weekend !

Si le transit est ralenti, il convient d’augmenter rapidement les doses (20 g, voire plus, et sa consommation d’eau (eau d’Hépar de préférence). Ce cas concerne environ environ 20% des personnes. Tout doit rentrer dans l’ordre en quelques jours (une dizaine tout au plus).

Certaines personnes manifestent en tout début de prise de chlorella ou de spiruline des sensations nauséeuses. Celles-ci sont l’expression d’une réaction hépatique. La chlorella et la spiruline nettoient nos émonctoires, donc notre foie. L’activation du nettoyage peut faire réagir le foie surtout s’il est fragile ou engorgé.

 

• Que faire en cas de nausées après la prise de chlorella ou de spiruline ?

Si les nausées sont trop inconfortables, il convient d’arrêter les prises jusqu’au retour à la normale. Vous pourrez reprendre mais en commençant par 1 comprimé par jour. Montez ensuite très progressivement de façon à permettre à votre foie d’accepter cette stimulation qui à terme lui sera particulièrement bénéfique. Il peut s’avérer utile de procéder à un nettoyage préalable du foie avec des produits naturels tel que le Chardon Marie. Il est bien de boire un jus de citron tous les matins à jeun (dans un peu d’eau tiède et de miel). La reprise de la chlorella ou la spiruline pourra ensuite reprendre très progressivement (consultez un(e) naturopathe).

 

• Apparition de douleurs ( potentiellement ressenties les premiers jours avec la chlorella )

Même s’ils sont rares, des douleurs ou une situation d’inconfort peuvent être ressentis lors des premières prises. Ils peuvent être dus au démarrage du processus de désintoxication (effet détox). Ils sont différents d’une personne à l’autre en nature et en intensité, selon les types et le niveau de pollution. Ils concernent une petite proportion de personnes (environ 10%).

Parmi les effets les plus cités sont : maux de tête, sinusite, douleurs articulaires, humeur dépressive, vertiges, tremblements.

 

• Que faire en cas d’apparition de douleurs liées à l’élimination des polluants (métaux lourds ..) ?

Les effets secondaires doivent disparaître en quelques jours. Pour accélérer leur disparition, il est recommandé d’augmenter rapidement les doses pour accélérer la rapidité d’élimination des produits toxiques que la chlorella ou la spiruline auront pu déloger(*)

(*) Extrait de l’article de Michel Dogna [7]:

« si la prise de chlorella fait apparaître des symptômes qui peuvent être liés aux métaux lourds tels que: maux de tête, humeur dépressive, douleurs dans les membres, engourdissements, vertiges tremblements, etc il faut augmenter la dose de chlorella jusqu’à disparition des symptômes (jusqu’à 15 à 30 comprimés (3 à 9 g)  4 fois dans une journée, répétée à intervalles de 8 à 10 jours. Réduire ensuite petit à petit les doses et les intervalles jusqu’à atteindre une prise quotidienne normale. »

Explication : l’augmentation rapide de la quantité de chlorelle va accélérer l’élimination des produits toxiques dont elle a provoqué la « remise en circulation »  et ainsi diminuer les symptômes associés.

 

Dois je prendre de la chlorella tout au long de l’année ?

Rappel : la chlorella et la spiruline sont des aliments.

• Il est tout à fait possible, selon ses propres besoins, de prendre de la chlorella ou/et de la spiruline tout au long de l’année.

• On peut consommer la chlorella et la spiruline par cures. Dans ce cas il est recommandé de faire deux cures par an d’environ 3 mois, au printemps et en automne.

• Pour des effets optimisés il convient de consommer la chlorella de façon régulière.

Extrait de témoignages : « Je tenais à vous dire qu’après une utilisation régulière de votre chlorella (automne hiver et printemps), je n’ai pas été malade depuis trois saisons. »

 

Où trouver Chlorella et Spiruline de qualité ?

Cultivées en ★ Europe ★ en milieu parfaitement protégé.

Visitez la Boutique ! →

 

Comment booster votre immunité cet hiver ?

Boostez votre immunité cet hiver!

Boostez votre immunité cet hiver!

L’hiver arrive !

Comme chaque année, l’hiver arrive avec son lot de plaisirs et de petits bobos … Une cure de micro-algues (chlorella et/ou spiruline) pourrait vous éviter quelques désagréments durant cette saison qui met notre système immunitaire à rude épreuve.

Habitants de pays tempérés, nous avons le privilège des années à 4 saisons ! Chacune nous offre les plaisirs d’une nature rythmée, toujours renouvelée, dont on ne se lasse jamais. La saison d’hiver avec ses journées grises et froides entraîne une baisse de notre forme physique et morale. Il est propice à la prolifération des virus que l’on partage sans réserve. L’hiver n’est pas la saison la plus appréciée, contrairement au printemps. Mais avant de profiter à nouveau du réveil de dame nature, il nous faut affronter l’hiver et ses rigueurs ! Il convient juste de s’y préparer pour mieux se protéger.

La chlorella et la spiruline associée sont deux supers aliments qui stimulent nos défenses immunitaires. Riches de leurs antioxydants tels que les pigments (chlorophylle ou/et phycocyanine pour la spiruline), caroténoïdes (B carotène, Lutéine …), vitamines, oligo-éléments et oméga 3… Ce cocktail d’éléments précieux permet à notre système immunitaire de s’armer contre les agressions extérieures et d’être mieux préparer pour la saison hivernale.

La chlorella contient par ailleurs du tryptophane, un acide aminé précieux qui favorise la production des neuromédiateurs que sont la sérotonine et la mélatonine. S’enrichir de cet élément essentiel permet de mieux vivre notre manque de lumière en évitant le blues saisonnier qui arrive généralement avec l’automne.

Chlorella et Spiruline Echlorial

Chlorella et Spiruline

Conseils d’utilisations :

L’association de la chlorella et de la spiruline est recommandée en prévention santé et pour stimuler notre immunité. A la sortie de l’automne et au printemps, prendre avec un grand verre d’eau ou de jus de fruit frais, 3 g de chlorella le matin et 3 g de spiruline le soir, de préférence l’estomac vide. Il sera toujours préférable de choisir la poudre. Elles demandent juste quelques minutes de préparation. Les poudres sont 100% pures et bien plus rapidement efficaces.

Tout en étant voisins, ces deux « super aliments » sont complémentaires ! Si l’on ne veut pas prendre les deux en même temps, il est possible d’alterner les prises. La chlorella est préférée pour ses pouvoirs nettoyants. Elle sera aussi utilisée pour réparer l’organisme ou le préparer à l’effort. La spiruline sera privilégiée pour une recherche de résistance à l’effort et pour son pouvoir de récupération.

 

Chlorelle, Spiruline & Astaxanthine

Cultivées en ★ Europe ★ en milieu parfaitement protégé.

Visitez la Boutique ! →

 

Poudres de chlorella et spiruline : comment les consommer?

Jus de fruit presses a la chlorella

Jus de fruit presses a la chlorella

Parmi les consommateurs de chlorelle et de spiruline, certains sont des inconditionnels de la poudre ! En comparaison avec les comprimés, la poudre demande une petite préparation pour être consommée facilement mais si cela ne vous gêne pas, elle est à privilégier.

 

Les avantages de la poudre

• 100% pure chlorella ou spiruline

• La poudre de micro-algues est extrêmement fine. Elle se dispersera très vite dans l’organisme, de ce fait certains rapportent qu’elle est plus efficace que les comprimés.

 

Guide d’utilisation : préparation d’un smoothie

La poudre se consomme au quotidien, dispersée dans un grand verre de jus de fruit (frais si possible), à jeun. Pour une efficacité optimale, il est bien d’attendre une trentaine de minutes avant de prendre son petit déjeuner ou son repas. La dispersion est très facile si elle est faite dans un shaker. Si vous ne possédez pas de shaker un pot à confiture vide fera parfaitement l’affaire.

Le matin avec un bon jus de fruits, de préférence pressés pour conserver au maximum les vitamines et nutriments !

Mesures poudre chlorella spiruline

Mesures de poudre de chlorella ou spiruline (cuillère à café )

• 1 verre de jus de fruits frais pressés

• 1 cuillère à café (cuillère à dessert) de poudre de chlorella ou de spiruline (Voir l’image accolée pour doser en fonction de votre consommation / besoins)

1 shaker ou un pot à confiture vide

Étapes

1) Versez le jus de fruits pressés dans le shaker ou le pot, puis la poudre

2) Fermez le pot puis secouez énergiquement pendant 10 secondes

3) Une fois la poudre bien dispersée, vous pouvez déguster votre smoothie !

Note : La plupart des consommateurs de poudre utilisent un jus de pomme ou d’agrumes pour mélanger la poudre de chlorelle ou spiruline.

Attendez si possible une trentaine de minutes avant de déjeuner. Par principe de précaution, si vous prenez des médicaments respectez un intervalle de temps d’environ une heure. En effet, la chlorella  et la spiruline sont fortement chélatrices et pourraient annihiler les effets de vos médicaments pris au même moment.

Photo : dimensions de la cuillère à café : 45 x 30 x 8 mm

Où trouver de la poudre de chlorella? →

Où trouver de la poudre de spiruline? →

 

Preparation poudre chlorella spiruline smoothie

Preparation poudre chlorella spiruline smoothie

En cuisine !

Le potentiel nutritif et créatif de la chlorelle et de la spiruline dans la cuisine est indéniable! La chlorella et la spiruline font parties du « plancton ». Leurs colorations vertes très originales et leurs goûts subtils plait beaucoup, notamment chez les grands restaurateurs. Elles se mélangent très bien avec soupes, smoothies, yaourts et se marient parfaitement avec tous les fruits de mer, poissons, huîtres, etc.

Conseil : incorporez si possible la poudre dans les plats en fin de cuisson (si cuisson il y a) pour ne pas la chauffer et garder ses précieux composants fragiles à la chaleur.

Toutes nos recettes! →

⬤ Différences entre Chlorella et Spiruline ?

Si nous ne devions retenir que deux compléments alimentaires santé ce serait incontestablement la chlorella et la spiruline. Ces deux Super-aliments aux exceptionnels bienfaits sur notre santé sont à la fois comparables et complémentaires !

 

→ Introduction

→ Qualités communes : deux excellents compléments alimentaires naturels

→ Principales différences entre spiruline et chlorella – Complémentarités

→ Spiruline et chlorella : de supers aliments santé

→ Les actions communes de spiruline et chlorella

→ Spiruline et chlorella: spécificités, différences et complémentarités

→ À qui s’adresse la chlorella et la spiruline ?

→ Contre indications de la chlorella ou de la spiruline ?

→ Comment les consommer, seules ou associées ? En cure ou en permanence ?

→ Quels produits choisir : « Bio », origine, mode de production ?

→ Où trouver de la chlorelle et spiruline de qualité ?

 

Infographie Chlorelle Vs Spiruline

Infographie Chlorelle Vs Spiruline – Cliquez pour agrandir

• Chlorella (ou chlorelle) et la spiruline (ou spirulina) sont des micro-organismes qui s’épanouissent dans l’eau. Elles sont appelées « micro-algues » car elles sont riches en pigments photosynthétiques, elles se développent dans l’eau et elles ne possèdent pas de racines. Toutefois, seule la chlorella est une algue, la spiruline est une cyanobactérie. Les cyanobactéries ont été traditionnellement classées parmi les algues, référencées comme cyanophytes ou algues bleu-vert, mais aujourd’hui certains traités les excluent des algues. L’appellation « algue » utilisée communément, définit plus de 40 000 espèces.

• Chlorelle et spiruline sont des aliments de taille microscopique qui se situent au tout début de la chaine alimentaire aquatique. Ce sont des « micro-algues » de la grande famille du plancton et plus précisément du phytoplancton.

Plusieurs milliers d’études ont été publiées sur ces deux supers aliments santé que sont la chlorella et la spiruline. Ils comptent parmi les organismes vivants les plus étudiés au monde depuis plus d’une cinquantaine d’années. Toutes les études in-vitro, in-vivo, et les quelques premières études cliniques de ces dernières années, attestent de leurs effets bénéfiques sur la santé sans jamais mettre en évidence d’effets délétères. En utilisant des produits de grande qualité on peut donc, sans courir le moindre risque, les tester et se laisser impressionner par leurs bienfaits dont les ressentis apparaissent étonnamment vite. En effet plus de 80% des nouveaux consommateurs perçoivent les effets avant la fin du premier mois.

 

Qualités communes : 2 excellents compléments alimentaires naturels

Chlorella et spiruline font partie des organismes végétaux les plus étudiés au monde depuis plus d’une cinquantaine d’années. Ces 2 aliments, dont les vertus les places parmi les compléments alimentaires santé, ont montré leurs capacités à :

• Débarrasser l’organisme de polluants (métaux lourds et des polluants chimiques)
• Stimuler notre immunité grâce à leur pouvoir immuno-modulateur
• Jouer un rôle important pour prévenir et lutter contre le cancer
• Contribuer au bon fonctionnement de notre système cardiovasculaire, protège notre cœur et notre foie
• Jouer un rôle anti inflammatoire, cicatrisant, anti allergisant
• Agir contre les états dépressifs
• Lutter contre les virus
• Améliorer la qualité de nos muqueuses et de nos phanères (peau, ongles, cheveux)

Différences entre la chlorella et la spiruline

Différences entre la chlorella et la spiruline

 

Principales différences entre spiruline et chlorella – Complémentarités

• Les oméga 3 et 6

Chlorella et spiruline apportent des acides gras polyinsaturés en nature et en proportion différentes et complémentaires. La chlorella renferme des oméga 3 qui font souvent défaut à notre alimentation. La Spiruline contient des oméga 6.

• Le fer bio-assimilable

Chlorella et spiruline sont riches en fer dont l’absorption par notre organisme est au moins 5 fois plus efficace que celle en provenance de la viande. 3 g de chlorella ou 5 g de spiruline fournissent entre 4 et 5 mg de fer bio assimilable soit environ 50% de l’apport journalier recommandé pour les plus de 50 ans[4].

En cas de besoin d’un apport en fer, la chlorella est à privilégier.

• Autres minéraux et oligoéléments

La chlorella est donc plus riche en fer que la spiruline mais également en phosphore et en manganèse. La spiruline, quant à elle, est beaucoup plus riche en potassium et en sodium (15 fois plus de sel) ainsi qu’en zinc que la chlorella.

Chlorella et spiruline sont riches en sels minéraux et oligoéléments. Elles contiennent toutes deux, dans les mêmes proportions, du magnésium, du calcium et du cuivre. Elles sont complémentaires dans leurs apports en fer, phosphore, manganèse, potassium, sodium et zinc. Ces éléments, en proportion significative, favorisent l’équilibre acido-basique de notre organisme.

En cas de régime il conviendra de ne pas négliger l’apport en sel de la spiruline.

• La vitamine K1

Chlorella et spiruline contiennent de la vitamine K1 indispensable à la coagulation. C’est la spiruline qui en contient le plus. En effet 3 g de spiruline peuvent apporter jusqu’à 40 microgrammes de vitamine K1, une valeur qui s’approche de la dose recommandée par les autorités sanitaires qui se situe entre 50 et 100 microgrammes par jour et par adulte. 3 g de chlorella peuvent en fournir 1,8 microgrammes, une dose significative mais toutefois bien éloignée de la dose journalière recommandée.

En cas de prise d’anticoagulant à forte dose, il conviendra de préférer la chlorella. En cas de doute, il est conseillé de consulter son médecin.

• La vitamine B12

Contrairement à la spiruline, la chlorella (cultivée en tube de verre) contient une vitamine B12 bio-assimilable et active. La spiruline contient de la vitamine B12 mais il s’agit essentiellement d’une pseudo vitamine B12 encore appelée B12 analogue qui n’est pas active pour l’homme (Watanabe 1999, 2007)[5,6]. Seul 10% à 20% de la vitamine B12 de la spiruline est bio-disponible, contre 100% pour la chlorella.

Il a été démontré qu’une unique complémentation des végétariens en spiruline n’évite pas les carences en vitamine B12 (Rauma 2009)[3].

Les personnes qui consomment peu ou pas de viande, notamment les personnes âgées, les végétariens, les végétaliens, les personnes aux régimes sans viande doivent se complémenter en vitamine B12 assimilable. La chlorella est idéale pour cette une bonne complémentation en vitamine B12.

• Pigments / Antioxydants

La spiruline est riche en phycocyanine son pigment spécifique qui est un composé antioxydant très actif. Elle contient de la chlorophylle mais en moindre proportion que la chlorella.

La spiruline est particulièrement appréciée par les personnes anémiées ou dénutries mais également par les sportifs et toutes personnes recherchant un complément énergétique naturel.

La chlorella ne contient pas de phycocyanine. Elle renferme surtout de la chlorophylle, un composé antioxydant très actif. C’est le végétal qui contient le plus fort taux de chlorophylle de tous les végétaux !

Pour son taux exceptionnel de chlorophylle, la chlorella est très appréciée, notamment pour nettoyer l’organisme, le détoxifier et stimuler l’activité hépatique.

En cas de faiblesse hépatique il peut s’avérer utile de commencer par un nettoyage du foie avec des produits naturels tels que ; Chardon Marie, artichaut … avant de prendre la chlorella. En cas de doute, on pourra choisir la spiruline. Il est recommandé de prendre conseil auprès d’un(e) naturopathe.

• Digestibilité

La spiruline ne possède pas de membrane cellulosique, elle est donc rapidement assimilée. Elle est plus facilement digérée que la chlorella et ne provoque pas de stimulation des fonctions intestinales.

Les études montrent que la chlorella a un taux de digestibilité d’un peu plus de 80% (que les cellules de chlorella soient éclatées ou intactes). Les fibres qui composent sa membrane cellulaire (16 à 20%) ne sont pas assimilées. Ce sont elles qui permettent l’élimination des métaux lourds et autres polluants contribuant ainsi à donner à la chlorella sa remarquable capacité de détoxification.

La chlorella sera ainsi préférée par tous ceux qui veulent stimuler leur transit intestinal et/ou le rééquilibrer alors que la spiruline, dopant naturel, d’assimilation rapide, sera privilégiée par les sportifs.

• Valeurs caloriques moyennes 

Chlorella et spiruline sont des aliments peu caloriques qui ne contiennent que très peu de Sodium alors qu’ils renferment du Calcium, Potassium, Magnésium, Fer…  

Chlorella eChlorial : pour 100 g : 1 563 kJ – 373 kCal, pour 3 g : 47 kJ – 11 kCal

Spiruline eChlorial : pour 100 g :   924 kJ – 220 kCal, pour 3 g : 28 kJ – 6,6 kCal

• Action immuno-modulatrice

La chlorella et la spiruline ont montré qu’elles possédaient des propriétés antitumorales, anti-angiogéniques, anti-prolifératives. Des études récentes ont encore confirmé qu’elles pouvaient favoriser des réductions de cellules tumorales et limiter leur croissance et leur prolifération tout en apportant une amélioration de la qualité de vie des patients sous traitement.

A l’examen des nombreux résultats de recherche, les scientifiques considèrent que la chlorella et la spiruline peuvent être des aides précieuses en prophylaxie (prévention) contre le cancer, mais également en renfort thérapeutique (durant le traitement) pour tous ceux qui suivent un traitement anti-cancéreux afin d’améliorer leur qualité de vie.

En prophylaxie et traitement, l’utilisation des deux compléments, chlorella et la spiruline, est recommandée.

Un chapitre entier du Livre « Chlorella : Super Aliment Santé » est consacré aux résultats d’études « chlorella et cancer »

(Voir chapitre Chlorella et cancer)

• Action détoxifiante 

La chlorella est à privilégier comme solution de détoxification naturelle, efficace et sans risque pour l’élimination des métaux lourds et des dioxines. La membrane de la chlorella qui n’est pas digérée, emportera avec elle via les selles, les métaux lourds et toxiques chimiques qu’elle aura chélaté (accroché).

La spiruline pourra être associée à la chlorella pour un objectif détox. En effet, la phycocyanine a également montré qu’elle possédait des vraies propriétés détoxifiantes.

Il est impératif de choisir une chlorella ou une spiruline pure, sans métaux lourds et sans impuretés. Leur production sous tubes de verre est une assurance de production de qualité.

 

Spiruline et chlorella : de supers aliments santé

Offre d’essai : économisez 9 €

Chlorella et spiruline sont deux « Super Aliments », 100% naturels aux nombreuses vertus pour la santé. Ils sont autorisés par les organismes officiels en tant que compléments alimentaires (*). La spiruline était utilisée bien avant la promulgation de la loi sur les « novel food » de 1987. De ce fait, elle n’a pas fait l’objet d’une demande d’autorisation spécifique. En Europe, l’arrivée de la chlorella est plus récente, ce qui explique qu’elle soit encore peu connue. Elle a rejoint la liste positive des aliments nouveaux de l’AFSSA [1] en 2004. Tout comme la spiruline, elle peut être proposée en tant que complément alimentaire, une terminologie encadrée par la loi (*).

(*) Les compléments alimentaires sont réglementés par la directive du Parlement Européen, transposée en droit français par le décret n°2006-352 [2]. Ils sont définis, selon l’article 2, comme « denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés … ».

En Europe, seules trois micro-algues sont autorisées à la consommation humaine : la chlorella, la spiruline et l’odontella. Dans les prochaines années d’autres micro algues qui présentent de véritables intérêts pour la santé devraient être autorisées.

 

Détoxifiants, dopants, énergisants naturels

Chlorelle et spiruline font parties du « Top 10 » des aliments les plus riches en protéines, avec un taux dépassant les 50 % de leur poids sec ! Elles contiennent également une multitude de nutriments essentiels qui ont de nombreux effets bénéfiques sur notre santé. Elles sont d’excellents dopants naturels à utiliser en prévention santé ou en cas de faiblesses passagères ou chroniques.

Elles sont très précieuses pour les personnes anorexiques ou affaiblies par l’âge ou la maladie. Ce sont des compléments énergisants très souvent utilisés en complémentation de régimes minceurs, végétariens ou en régimes sportifs.

La chlorella et la spiruline sont les alliées incontournables des naturopathes. La plupart les prescrivent en première intention, d’autres après un premier nettoyage du foie lorsque celui-ci est jugé trop engorgé. Le chardon Marie peut être un agent utile en prévision d’un « programme détox » avec la Chlorella et la Spiruline. Ces professionnels de santé connaissent bien les vertus détoxifiantes et stimulantes de la chlorella et de la spiruline.

 

Les actions communes de spiruline et chlorella

Association Spiruline + Chlorella

Association Spiruline + Chlorella

Les bienfaits de la chlorella et de la spiruline sont nombreux ! On sait aujourd’hui qu’ils peuvent s’expliquer grâce à leurs trois actions combinées :

1) Ils nettoient /détoxifient l’organisme qui va ainsi fonctionner mieux et plus longtemps

2) Ils agissent en immuno-modulateurs et stimulent les défenses immunitaires, ils nous maintiennent donc en bonne santé en nous protégeant

3) Leurs cocktails de nutriments essentiels pallient nos carences et permettent à notre organisme un fonctionnement optimisé grâce notamment à leurs incroyables teneurs en antioxydants.

La chlorella et la spiruline nettoient notre organisme, l’enrichissent de précieux nutriments dont un ensemble d’antioxydants et stimulent notre système immunitaire.

Les vertus de la chlorella et de la spiruline sont liées au cocktail d’éléments précieux qui les composent mais également à la synergie qui existe entre ces derniers. Elles stimulent nos défenses naturelles et leurs propriétés anti-tumorales ont été démontrées. Elles nettoient notre organisme des nombreux polluants qu’il accumule au fil du temps.

Elles préviennent nos carences alimentaires et ralentissent les effets du vieillissement sur nos cellules grâce notamment à leurs fortes teneurs en antioxydants et à leurs précieux nutriments.

Notre expérience de plus de 15 années en tant que distributeur de micro-algues cultivées sous tubes de verre, nous a appris que les consommateurs de chlorella et de spiruline sont ceux qui ont pleinement conscience qu’ils sont les seuls à pouvoir agir sur leur santé et leur bien-être. Ces compléments santé font pleinement partie de leur mode de vie qu’ils s’appliquent à construire le plus équilibré et harmonieux possible. En effet la consommation de compléments Santé s’inscrit dans une démarche d’hygiène de vie contrôlée avec en premier lieu, une alimentation saine et diversifiée, des activités physiques et mentales régulières.

 

Spiruline et chlorella: spécificités, différences et complémentarités

La chlorella et ses bienfaits

Chlorella, micro algue d'eau douce

Chlorella, micro algue d’eau douce

• La chlorella est une micro algue ou microphyte, composant du phytoplancton qui appartient au groupe des Chlorophycées

• La chlorella est une algue d’eau douce, un organisme végétal unicellulaire de forme sphérique. Apparue sur terre il y a environ 2,5 milliards d’année, la chlorella est composée d’une cellule eucaryote (qui possède un noyau) dont la taille de 5 à 10 µm est voisine de celle d’un globule rouge.

• La composition de la chlorella est un impressionnant cocktail d’éléments nutritionnels. Elle possède un pourcentage élevé de protéines (environ 50%), l’intégralité des acides aminés dont les 8 essentiels. Elle renferme une proportion significative d’antioxydants, notamment le plus fort taux de chlorophylle de tous les végétaux (3 à 5%). Elle contient une multitude de vitamines, enzymes, peptides, minéraux et oligo éléments, acides gras polyinsaturés qui représentent un véritable cocktail au pouvoir bénéfique sur la santé. Ce cocktail constitue ce que l’on nomme communément le facteur de croissance ou CGF pour « Chlorella Growth Factor ».

• Le facteur de croissance de la chlorella confère à la micro algue ses propriétés exceptionnelles de développement et de régénération. Il explique les capacités revitalisantes et réparatrices de la chlorella sur les tissus dont il stimule la production ou la reconstruction.

• Parmi les nombreuses propriétés bénéfiques de la chlorophylle, elle possède un exceptionnel pouvoir nettoyant ou détoxifiant, aujourd’hui largement prouvé. C’est aussi un puissant antioxydant qui freine l’oxydation des cellules. Les propriétés de la chlorophylle, notamment celle de la chlorella, sont également bien documentées dans la littérature scientifique et médicale.

• La chlorella est connue pour ses propriétés énergisantes et stimulante de notre système immunitaire.

A noter que si la chlorella stimule la régénération cellulaire. Ses pouvoirs immuno-modulateurs et anti-tumoraux sont tels qu’ils ne favorisent pas la croissance des cellules cancéreuses. Des études qui le prouvent ont été publiées. Un chapitre entier est consacré aux résultats d’études « chlorella et cancer » dans le livre « Chlorella : Le Super Aliment santé »

• La chlorella a montré par ses propriétés immuno-modulatrices qu’elle pouvait réguler les taux de lipides (hypolipidémiante) et de sucre dans le sang (protection au diabète de type 2).

• La chlorella vulgaris est une microalgue bien connue pour ses propriétés nettoyantes ou détoxifiantes. Elle élimine les métaux lourds (plomb, mercure, arsenic, cadmium…), dioxines, PCBs grâce notamment à sa forte teneur en chlorophylle et à sa membrane chélatrice, capable de les fixer. Cette membrane possède une hyper affinité avec les métaux lourds et divers composés chimiques tels que les PCBs. La membrane de la Chlorella n’est pas assimilée, ainsi, une fois chargée des composés toxiques qu’elle a accrochés lors de son passage dans tout notre système digestif, elle se dirige vers la sortie ou elle est éliminée via les selles.

• La chlorella contient un fort taux d’antioxydants et des prébiotiques. Elle stimule l’activité digestive et intestinale tout en équilibrant la flore. Elle participe à notre prévention des maladies et du vieillissement.

• Elle favorise le rééquilibre de la flore et règle les problèmes de constipation. Par son action sur notre intestin, la chlorella ne se contente pas de régler nos problèmes de constipation, elle intervient sur notre bien-être tout entier. Nous avons maintenant la preuve que notre santé dépend du bon équilibre de notre flore intestinale ou microbiote. En effet, celui-ci est largement impliqué dans notre système immunitaire mais il est le siège de la production de neurotransmetteurs tels que la sérotonine (l’hormone du bonheur) et la mélatonine (l’hormone du sommeil).

• La chlorella cultivée sous tube de verre est particulièrement riche en vitamine B12 bio assimilable. Notre organisme ne produit pas de vitamine B12, elle doit donc être introduite par notre alimentation. On en trouve principalement dans la viande.

Une consommation quotidienne de 3 à 5g de Chlorella apporte les besoins recommandés en vitamine B12. Il a été montré qu’une consommation de Chlorella ou de Nori (Rauma 1995) [3]  permet de complémenter les végétariens en vitamine B12.

Où trouver de la chlorella? →

Conseils d’utilisation →

Vidéo →

 

 

La spiruline et ses vertus

/blog/infographie-chlorella-spiruline/

Spiruline, cyanobactérie d’eau saumâtre

• La spiruline est un microphyte, composant du phytoplancton qui appartient au groupe des Cyanobactéries. Cette cyanobactérie, communément appelée « algue bleue », est un organisme deux fois plus ancien que la chlorella sur l’échelle de notre planète ! La Spiruline, organisme unicellulaire, a une structure procaryote (dépourvue de noyau) typique des bactéries. La photosynthèse se produit directement dans le cytoplasme de la cellule. Elle est la principale espèce de cyanobactérie cultivée industriellement pour ses propriétés reconnues sur notre santé.

• La spiruline est composée d’un super cocktail d’éléments nutritionnels précieux pour la santé. Elle possède un pourcentage élevé de protéines (environ 60%), l’intégralité des acides aminés dont les 8 essentiels. Elle renferme des vitamines, enzymes, peptides, minéraux, acides gras polyinsaturés.

• La spiruline a montré ses propriétés énergisantes et stimulantes pour notre système immunitaire.

• La spiruline possède des propriétés immuno-modulatrices qui sont en mesure de modérer les niveaux de graisses dans le sang (dyslipidémie).

• La spiruline contient de la phycocyanine (environ 20%) et de la phycocyanobiline (environ 1%), de supers pigments antioxydants, équivalent de «l’EPO». Elle doit à ces pigments super actifs très particuliers sa couleur bleue mais aussi la plupart de ses propriétés et notamment sa capacité à régénérer nos cellules sanguines.

La phycocyanine et phycocyanobiline ont montré leurs capacités à accroître la performance, l’endurance et la récupération musculaire.

La phycocyanine est un puissant antioxydant reconnue actif pour la détoxication et dont les propriétés antitumorales ont été démontrées.

La phycocyanine et phycocyanobiline ont fait la preuve de leurs exceptionnelles propriétés sur notre santé. Les résultats d’études sur les bienfaits de ces pigments très spécifiques à la Spiruline sont particulièrement nombreux et bien documentés dans la littérature scientifique et médicale.

Où trouver de la spiruline? →

 

A qui s’adresse la chlorella et la spiruline ?

La chlorella et la spiruline s’adressent à une très large population. Chacun pourra profiter de leurs bienfaits selon ses besoins.

La chlorella et la spiruline sont des aliments détoxifiants, énergisants et stimulants qui sont :

• Très appréciés par les personnes affaiblies par la maladie ou par l’âge,
• Conseillés pour les personnes qui souffrent de problèmes en rapport avec des polluants tels que les métaux lourds, pour une détox douce et sans risque
• Recommandés pour les enfants, les adolescents, les séniors et les femmes enceintes ou allaitantes,
• Conseillés en complémentation alimentaire lors de régimes minceurs ou végétariens,
• Conseillées en cas de faim chronique, glycémie, diabète (type 2)
• Particulièrement recommandées pour les personnes ayant des problèmes chroniques tels que la constipation, des problèmes gastro intestinaux, des allergies
• Particulièrement recommandées pour les personnes qui souffrent d’affections chroniques tels ; herpès, candida albicans, aphtes, mycoses ou de maladie inflammatoire
• Très appréciées par tous ceux qui ont des problèmes de peau, d’ongles, de cheveux
• Appréciées par ceux qui connaissent des passages dépressifs, des problèmes de sommeil
• Très appréciés par les grands sportifs qui cherchent à augmenter leurs performances avec des produits naturels. Le désormais célèbre athlète Kilian Jornet, spécialiste de l’ultra-trail, prend par exemple de la spiruline lorsqu’il manque de fer.

Ces aliments s’adressent à tous ceux qui ont décidé de bien vieillir et qui prennent leur santé en main.

 

Contre indications de la chlorella ou de la spiruline ?

Aucune toxicité n’a jamais été observée avec la chlorella ou la spiruline avec des produits dont la qualité est incontestable.

Etant donné la richesse en fer bio assimilable de la chlorelle et de la spiruline, les personnes qui souffrent d’hémochromatose (excès de fer) ne doivent pas en consommer.

Avant de consommer de la chlorella ou plus encore de la spiruline qui contient une forte teneur en vitamine K1, les personnes qui prennent de fortes doses d’anticoagulants, doivent au préalable, prendre l’avis de leur médecin.

 

Comment les consommer, seules ou associées  ? En cure ou en permanence ?

• Les premières prises :

Il est possible que les premières prises de chlorella provoquent quelques nausées et des diarrhées. Ces effets peuvent être dus à une réaction hépatique trop vive sur un foie qui a besoin d’être nettoyer en premier lieu. Ces désagréments peuvent être provoqués par la chlorophylle. Les spécialistes de la détoxification aux métaux lourds considèrent que les premières réactions pénibles peuvent être révélatrices d’un fort niveau d’intoxication mais qu’en l’absence de perception le nettoyage est bien effectif.

Ainsi, pour une première utilisation de la Chlorella mais également de la spiruline, il est recommandé de commencer par un faible dosage et d’augmenter très progressivement, 1 comprimé par jour puis 2, puis 3 …, jusqu’au dosage souhaité.

• Dosages utilisés dans le cadre des études scientifiques et médicales :

Le dosage de la spiruline qui a été utilisé dans le cadre des études scientifiques et médicales varie entre 1 et 10 g par jour par adulte. Les études publiées avec la chlorella utilisent entre 1 et 20 g de chlorelle par jour et par adulte.

Les dosages recommandés par les professionnels de santé varient entre 3 et 5g par jour en utilisation pour de prévention santé et jusqu’à 20 g en phase de détoxication.

• Choix et dosage dépendent de ses propres besoins ou objectifs :

Pour des effets optimisés, la chlorella et/ou la spiruline doivent être consommées quotidiennement. La régularité des prises est importante. Même si les effets, notamment sur le tonus et le mieux-être, sont ressentis avant la fin du premier mois, l’efficacité optimale nécessite une consommation dans la durée, environ 3 mois, la durée moyenne d’une cure.

Pour un objectif de simple prévention santé, on peut choisir de consommer alternativement la chlorella et la spiruline.  Le dosage recommandé est de 3 à 5 g par jour par jour pour un adulte. Une cure par produit est d’au moins 3 mois.

Pour une recherche d’amplification de l’effet dopant, l’association chlorella et spiruline est recommandée. Le dosage de la chlorella et de la spiruline prises en association peut varier de 2 à 5 g par jour et par produit pour un adulte.

Selon ses propres besoins on choisira de consommer la chlorella et la spiruline, seules ou associées, en cures (de 3 mois, 2 cures par an) ou tout au long de l’année.

 

Quels produits choisir : « bio », origine, mode de production ?

Micro algues cultivées sous tube de verre en Europe

Micro algues cultivées sous tube de verre en Europe

Face à l’importance de l’offre sur le marché aujourd’hui, il est difficile de se faire une idée des produits à choisir. Il convient de savoir également ceux qu’il vaut mieux éviter !

Des enquêtes récentes montrent que les algues qui proviennent d’Asie, souvent présentées comme étant « bio » ou « organiques » peuvent être polluées aux métaux lourds ou contiennent un fort taux de toxines … (Heussner 2012) [7]

• Vérifier la provenance et le mode de culture des micro algues

La majorité des micro-algues vendues en Europe provient d’Asie. Elles sont cultivées à ciel ouvert dans des conditions économiquement très rentables. Elles sont vendues à des prix qui peuvent être très bas mais la plupart sont à éviter. Il est très important de vérifier la provenance et le mode de culture des micro-algues. Celles qui sont cultivées en milieu fermé et contrôlé, notamment sous tubes de verre, sont les micro-algues aux meilleures garanties de pureté et de qualité.

On trouve aujourd’hui des micro-algues cultivées dans des « fermenteurs », en France. Elles sont pures mais, peut-être trop ! En effet elles sont cultivées en absence totale de lumière dans un milieu quasiment stérile. Ces conditions de production sont artificielles car un végétal se développe naturellement grâce à la photosynthèse. Ces conditions expliquent l’absence de vitamine B12 dans ces micro-algues. Il convient de noter que toutes les études scientifiques et médicales qui confirment les bienfaits des Chlorella et Spiruline ont été réalisées avec des micro-algues qui se sont développées naturellement par photosynthèse.

• Recommandations

Il est recommandé de choisir des microalgues ou des algues cultivées en Europe et qui se développent par photosynthèse et non par fermentation. La culture sous tube de verre est à privilégier pour ses conditions de culture naturelles et ses garanties de qualité.

Où trouver Chlorella et Spiruline de qualité ?

Cultivées en ★ Europe ★ en milieu parfaitement protégé.

Visitez la Boutique ! →

 

Femmes enceintes ou allaitantes

La Chlorelle possède un complexe appelé facteur de croissance (CGF). Ce facteur de croissance facilite la génération, régénération ou construction des tissus. Il est précieux pour les femmes enceintes ou allaitantes.

Les polluants chimiques tels que les dioxines, les polychlorures biphényls (PCBs), largement présents dans notre environnement, s’accumulent dans l’organisme. A forte teneur ils peuvent être toxiques et causer des troubles de la santé.

Ces polluants chimiques et métaux lourds traversent la barrière placentaire. Les polluants se retrouvent dans le lait maternel. Les fœtus puis les nourrissons sont d’autant plus exposés que les mères ont une forte concentration de ces polluants.

Il est recommandé aux futures mamans d’avoir une alimentation équilibrée, seine et enrichie en produits contenant des fibres, très riches en chlorophylle et de ne pas boire d’alcool.

Il est particulièrement recommandé aux futures mamans de mettre en place un régime de prévention, notamment par une complémentation en Chlorella, le plus tôt possible et de le maintenir durant l’allaitement.

Les composés minéraux tels que: Potassium, Calcium, Magnésium et autres nutriments tels que le Fer, le Zinc et le Sélénium, sont indispensables au métabolisme cellulaire. Présents dans la Chlorelle les micro nutriments, bien assimilés, arrivent en renfort, ou en compensation en cas de carence, pour améliorer la production et qualité des tissus, des os, des dents, des ongles et des cheveux.

Ces nutriments naturels sont très précieux pour une femme enceinte ou allaitante.

ATTENTION : il est essentiel de choisir une chlorella pure.

Preuves scientifiques

Des études chez l’homme, notamment chez les femmes enceintes et allaitantes, ont été menées au Japon [1] pour trouver des solutions visant à diminuer l’accumulation dans l’organisme des dioxines et des PCBs.

Parmi les nombreuses solutions testées, celle qui a consisté à introduire dans l’alimentation des produits riches en fibres et en chlorophylle, a montré son efficacité.

Une étude a montré qu’une consommation de 6 grammes par jour de Chlorella durant la grossesse permettait de réduire d’environ 30% la concentration en dioxines dans le lait maternel.

Parallèlement, il a été mis en évidence une augmentation significative de la concentration en immunoglobuline (Ig)A dans le lait. La consommation de Chlorella par les femmes enceintes puis allaitantes aurait donc un double effet bénéfique pour les nourrissons, celui de réduire leur exposition aux dioxines et celui de mieux les protéger vis-à-vis des risques d’infections.[2]

 

[1] NAKANO S and co. Maternal-fetal distribution and transfer of dioxins in pregnant women in Japan, and attempts to reduce maternal transfer with Chlorella (Chlorella pyrenoidosa) supplements. Chemosphere, 2005.

 [2] NAKANO S., TAKEKOSHI H  and co.,  Chlorella (Chlorella pyrenoidosa) supplementation decreases dioxin and increases immunoglobulin A concentrations in breast milk. Journal of Medicinal Food, 2007

Il est toutefois impératif de consommer une chlorella pure.

Futures mamans, le saviez-vous ?

Les polluants chimiques tels que les dioxines, les polychlorures biphényles (PCBs), qui sont largement présents dans notre environnement, s’accumulent dans l’organisme. A forte teneur ils peuvent être toxiques et causer des troubles de la santé.

La consommation de Chlorella par les femmes enceintes puis allaitantes aurait un double effet bénéfique pour les nourrissons !

Les polluants traversent la barrière placentaire et se retrouvent dans le lait maternel.

Les fœtus puis les nourrissons sont d’autant plus exposés que les mères ont une forte concentration de ces polluants.

Des études chez l’homme, notamment chez les femmes enceintes et allaitantes, ont été menées au Japon [1] pour trouver des solutions visant à diminuer l’accumulation dans l’organisme des dioxines et des PCBs. Parmi les nombreuses solutions testées, celle qui a consisté à introduire dans l’alimentation des produits riches en fibres et en chlorophylle, a montré une intéressante efficacité.

Une étude a montré qu’une consommation de 6 grammes par jour de Chlorella durant la grossesse permettait de réduire d’environ 30% la concentration en dioxines dans le lait maternel.

Parallèlement, il a été mis en évidence une augmentation significative de la concentration en immunoglobuline (Ig)A dans le lait. La consommation de Chlorella par les femmes enceintes puis allaitantes aurait donc un double effet bénéfique pour les nourrissons, celui de réduire leur exposition aux dioxines et celui de mieux les protéger vis-à-vis des risques d’infections [2].

Il est donc fortement recommandé aux futures mamans d’avoir une alimentation équilibrée, seine et enrichie en produits contenant des fibres et très riches en chlorophylle.

Il est donc particulièrement recommandé aux futures mamans de mettre en place un régime de prévention le plus tôt possible et de le maintenir.

[1] NAKANO S., NOGUCHI T, TAKEKOSHI H., SUZUKI G., NAKANO M. Maternal-fetal distribution and transfer of dioxins in pregnant women in Japan, and attempts to reduce maternal transfer with Chlorella (Chlorella pyrenoidosa) supplements. Chemosphere. 2005, 61(9): 1244-1255.

 [2] NAKANO S., TAKEKOSHI H., NAKANO M. Chlorella (Chlorella pyrenoidosa) supplementation decreases dioxin and increases immunoglobulin A concentrations in breast milk. Journal of Medicinal Food, 2007, 10(1): 134-142

Ce qu’il convient de savoir également lorsque l’on va devenir maman

Les amalgames dentaires de la mère, constituent la principale source du mercure des tissus infantiles !

Extrait du rapport de Joachim Mutter :

« … Les amalgames de la mère conduisent à une hausse significative des niveaux de mercure dans le corps du fœtus et de l’enfant, y compris dans le cerveau [6]. En outre, la charge de mercure dans le placenta, le fœtus et l’enfant est en corrélation avec le nombre d’amalgames portés par la mère [6,45-52]

Les niveaux de mercure dans le liquide amniotique [53] et le lait maternel [54-56] est également significativement corrélé au nombre d’amalgames en bouche de la mère. …. »

Lire le rapport de Joachim Mutter « toxicité des amalgames dentaires »

Chlorella, Spiruline : poudre ou comprimés ?

La poudre est de la chlorella ou de la spiruline pure séchée dans laquelle il ne reste plus que très peu d’eau (<5%).

Les comprimés de chlorella ne peuvent pas être produits sans au moins un agent de liaison contrairement à la spiruline !

Nos comprimés de chlorella de 0,3 g (petits comprimés) : sont produits à partir de la poudre de chlorella séchée et pure à 99.5 %, la plus haute teneur possible et rare à trouver sur le marché (lorsque la teneur est indiquée !). Très souvent les agents de charges, certes en quantité très faible, ne sont pas indiqués dans la composition des comprimés.

Nos comprimés de chlorella de 0,5 g (moyens comprimés) sont composés de 0,5 g de chlorella Bio pure séchée + de fibres d’acacia Bio (0,04 g)

Nos comprimés de spiruline de 0,4 g sont composés à 100 % de spiruline Bio.

Les poudres sont extrêmement fines (cellules de l’ordre de 5 microns).

Les poudres de chlorella et de spiruline ne se dispersent pas très facilement dans l’eau c’est pourquoi il faut les mélanger à des aliments plus épais tels que des sauces, smoothies, soupes, légumes, yaourt, confitures …. Souvent les poudres sont utilisées pour les inclure dans les plats en cuisine, notamment en fin de cuisson des poissons. L’utilisation de la poudre de chlorella permet de profiter de toutes les qualités nutritionnelles du poisson sans prendre le risque d’absorber des méthylmercures ou dioxines qu’ils contiennent immanquablement.

Afin de conserver les vitamines de la chlorelle et de la spiruline, il est conseillé de ne pas les chauffer à une température supérieure à 60°C.

De nombreux consommateurs de poudre ont pour habitude de la prendre, juste en début du petit déjeuner, en mélange dans leur yaourt.

Nous recommandons de réaliser une petite préparation dans un jus de fruit (ou simplement de l’eau) en utilisant un ex-pot de confiture qui sert de shaker, c’est très simple !  voir les conseils de préparations 

Les comprimés sont en général préférés pour des raisons de commodité. Ils sont faciles à prendre et à compter donc ils simplifient le dosage.

La poudre est à préférer pour les personnes très âgées ou les jeunes enfants.

Une cuillère à café de poudre pèse environ 3 g et correspond à la dose moyenne journalière recommandée.

La poudre est également utilisée en mélange dans la nourriture des animaux (pour les animaux à poils : 1 à 3% en poids de leur ration alimentaire quotidienne).

 

Visitez la boutique

Problèmes récurrents : herpès labial, aphtes…

Régler des problèmes récurrents : constipation, herpès labial, aphtes, allergies,  déprime passagère ….

La Chlorella règle les problèmes de constipation chroniques ou occasionnelles

Les effets de la Chlorella sur l’activité intestinale sont immédiats.

Aucun intestin ne résiste à la Chlorella, il suffit juste de trouver le bon dosage !

En début de prise il peut être nécessaire de prendre de fortes doses (30 à 60 comprimés par jour, voire même plus). Lorsque l’intestin trouve un équilibre fonctionnel acceptable, c’est à dire après quelques jours ou quelques semaines,  diminuez la dose jusqu’à la une dizaine de comprimés par jour.

Pour aider à régler son problème de constipation, il faut ajuster sa consommation d’eau qui doit être suffisante.

La Chlorelle élimine les manifestations dues à l’herpès labial et aux aphtes !

Les défenses naturelles étant renforcées, l’organisme est en mesure de résister plus efficacement aux manifestations liées aux virus qui sommeillent. Avec la Chlorella il est possible de ne plus être victime de ces fameux «boutons de fièvre» douloureux et disgracieux qui surviennent à la moindre de nos faiblesses ou à la plus petite exposition au soleil.

Les effets peuvent être perçus dès la fin d’une première cure de trois mois au niveau de la qualité et de la résistance des muqueuses.

La Chlorelle aide à supporter les allergies

Le pouvoir anti-inflammatoire de la Chlorelle explique certainement cet effet !

Un certain nombre de personnes rapportent qu’elles ne connaissent plus les périodes allergiques qu’elles enduraient avant qu’elles ne consomment de la Chlorelle.

Certaines personnes disent même avoir cessées de se faire désensibiliser à l’approche de la saison des allergies. Elles se sentent beaucoup plus résistantes.

La Chlorelle est une aide précieuse pour lutter contre les déprimes passagères

La Chlorelle apporte souvent un bien être agréable à vivre mais qu’il est difficile de décrire.

Ce bien être ou ce «meilleur moral», voire même cette agréable sensation d’euphorie, peut s’expliquer par l’apport en Tryptophane, l’acide aminé essentiel, précurseur de la sérotonine, que certains appellent «l’hormone du bonheur »,
Le Tryptophane présent en forte teneur (0,1 à 0,4 g par 100 g de matière sèche), est un acide aminé essentiel donc qui n’est pas synthétisé par notre organisme qui doit le tirer de son alimentation.

Le Tryptophane est également le précurseur de la mélatonine qui favorise le sommeil.

Il est donc normal que certains nous disent mieux dormir, plus profondément, ce qui est également une aide pour passer les périodes de blues.

Régler des problèmes chroniques

Constipation, fatigue, ménopause, Candida albican, peau (psoriasis), stress, ongle fragile, cheveux éparses, …

L’effet de la Chlorella sur le fonctionnement intestinal est immédiat, dès les premiers jours !

C’est pourquoi il est recommandé d’atteindre la dose quotidienne recommandée qui est d’environ 3 grammes par jour soit 10 comprimés en quelques jours selon les réactions (voir conseils pour une première utilisation).

Régler le problème de constipation chronique

La Chlorella est un agent naturel extrêmement efficace pour régler les problèmes de constipation chronique. Ce problème hormonal concerne presque toutes les femmes jusqu’à la ménopause.

Le bon nettoyage d’un organisme est essentiel à son bon fonctionnement !
La Chlorella stimule le fonctionnement de l’intestin grâce notamment à sa membrane fibreuse. Elle va créer un terrain favorable et stimuler la croissance des lactobacilles, ces enzymes indispensables au bon fonctionnement de l’intestin.

Le nettoyage de l’organisme grâce à la Chlorelle explique en partie son effet sur un certain nombre de problèmes souvent liés à la constipation. En effet, il s’avère que bon nombre de nos petits maux sont souvent relier avec une mauvaise élimination, donc avec notre niveau «d’intoxication».

La Chlorella va rétablir une activité intestinale qui va favoriser l’élimination des déchets. Cet effet sera cumulé à son action détoxifiante et permettra le nettoyage de l’organisme des polluants absorbés tels que; métaux lourds, dioxines, pesticides et autres produits toxiques.

La Chlorelle favorise le nettoyage de l’organisme grâce à sa membrane mais également grâce à un certain nombre de composés tels que la chlorophylle et des petites molécules glycoprotéiques non encore bien identifiées.

Aide précieuse aux femmes en période de ménopause

En période de ménopause la Chlorella peut aider les femmes à supporter des inconvénients passagers, tels que constipation, fatigue, bouffées de chaleur. Ils peuvent d’avérer particulièrement pénibles à vivre.

Selon un grand nombre de témoignages la Chlorella s’avère est une aide précieuse.

Soulager le problème de fatigue chronique

Les éléments, tels que les vitamines, contenus dans la Chlorelle vont stimuler les processus métaboliques de l’organisme, notamment les fonctions enzymatiques. La Chlorella agit ainsi comme agent tonifiant.

Un grand nombre de consommateurs souffrant de fatigue chronique, fibromyalgie, sclérose en plaques trouvent une aide précieuse dans la Chlorella.

Diminuer les symptômes dus aux Candidats

Selon les divers témoignages recueillis, les effets de la Chlorella sur les symptômes associés à la présence de Candidats albican sont perceptibles dès la fin de la première cure de trois mois. Les effets optimums sont vraiment perçus au bout d’une dizaine de mois.

Effets calmant et déstressant de la Chlorelle

Les consommateurs lui reconnaissent souvent un effet calmant, voire même déstressant.».

Attention toutefois, il est rapporté qu’il vaut mieux éviter de prendre la Chlorella en association avec du café. Cette combinaison semble provoquer chez certaines personnes une agitation inhabituelle, déconseillée le soir au coucher.

La Chlorelle aurait un pouvoir immuno modulateur qui expliquerait son effet réducteur du stress.

Certains consommateurs nous disent mieux dormir, plus profondément. Ils semblent ainsi mieux reposés.

La Chlorelle améliore les phanères, les peaux à psoriasis ou eczéma

Les effets de la Chlorella sur la stimulation de la synthèse de la kératine expliquent qu’elle améliore la qualité des phanères. La qualité de la peau et les effets sur les cheveux sont indéniables mais plus longs à percevoir. Il faut compter une dizaine de mois.

Un certain nombre de témoignages rapporte des effets encourageant sur le psoriasis et l’eczéma. Toutefois il semblerait que les doses quotidiennes pour atténuer ces problèmes soient bien supérieures aux doses moyennes recommandées (4 à 6 fois supérieures, soit 40 à 60 comprimés par jour réparties dans la journée).

Avant la fin de votre première cure de trois mois il est déjà possible de voir ou de sentir les effets de la Chlorelle, au niveau de la qualité des phanères. Les ongles sont plus durs et s’ils avaient des marques, des stries ou des cannelures elles disparaissent avec la nouvelle pousse.